FC Marlenheim-Kirchheim
Moch mi net FOU !
 
 
 
 
 
 

27 septembre 2015 : coupe Crédit-mutuel : FCMK - Nordheim/kuttolsheim

Effectif :  T. HANNAUER / M. JOACHIM – G. SEVERIN – D. SCHUMACHER – N. PISTORIUS /  J. DUBA – A. GRZESIEWSKI  – L. HENRIET /  F. REYSZ – R. ROOS – A. SAULA / E. ECKSTEIN – R. HELLBRUNN - N. ROTH
 
Après sa belle victoire dans le Fergie Time la semaine passée, l'équipe Une recevait Nordheim (D2) en coupe Crédit Mutuel pour un derby qui sentait la poudre.
Pour l'occasion, le FCMK perdait une partie de son âme puisqu'elle se retrouvait orpheline de son socle, l'indéboulonnable Nicolas Friederich. Ce dernier laissera un vide qui sera difficile à combler tant son impact sur le collectif est important. Trève de louanges, place au match !
Les premières minutes sont équilibrées. Les verts tiennent le ballon sans pour autant réussir à déstabiliser le bloc de cette jeune équipe de Nordheim. Le jeu penche à gauche où Pisto et Alex S. tentent de faire des différences. C'est d'ailleurs le premier nommé qui, bien lancé sur son aile, adresse un bon centre au 2ème poteau. Lucas, opportuniste, ne se fait pas prier pour ouvrir le score d'une belle reprise croisée: 1-0.
Au bout de 20min, Coach Duba procède à son premier changement avec l'entrée d'Edouard à la place de Renaud. Les verts continuent d'avoir la main mise sur le match et le nouvel entrant Edouard doublera la mise quelques minutes plus tard, à cause d'une grossière erreur du stoppeur adverse, 2-0, le plus dur est fait pense-t-on.
La mi-temps approche, moment que choisit Alex Saula pour dégainer une frappe dont il a le secret. Côté gauche, il décide de repiquer dans l'axe grâce à ses crochets virevoltants, puis s'ouvre une fenêtre de tir. Le public retient son souffle mais le résultat est sans appel: touche à proximité du point de corner.
La mi-temps est sifflée sous les yeux de Nico Friederich, qui met en garde son équipe de toujours: « Attention, les bleus n'ont pas dit leur dernier mot ! »
Au retour des vestiaires, les verts s'octroient 2 belles occasions de tuer le match mais le gardien s'interpose. Nico et Romain sont entrés à la place de Fab et Jérôme. Contre toute attente, les marilégiens vont vivre un ¼ d'heure cauchemardesque en encaissant pas moins de 3 buts, face à des visiteurs euphoriques.
La stupeur est vive autour du terrain. Nico Friederich, parqué derrière ses RayBan à verres correctifs solaires, soupire: « Je l'avais dit. » avant de nuancer ses propos: « Je crois en cette équipe, ils vont trouver les ressources pour revenir. »
Encore une fois, Nico a encore vu juste, certainement le fruit d'une expérience remarquable acquise lors de sa brillante carrière. Piqués dans leur orgueil, les locaux ne vont pas courir longtemps après les score. Un long coup-franc, suivi d'une déviation d'Edouard permet à Renaud de marquer le but du 3-3.
On se dirige tout droit vers une séance de tirs au but haletante. Sorti un moment, Alex Saula s'isole pour visualiser la Panenka qu'il envisage d'effectuer. Il reste une poignée de secondes, Guigui récupère le cuir dans son camp, et le temps s'arrête. Guigui prend son envol. La foule ne le sait pas encore, mais le roc du FCMK va marquer un but qui va rester dans les mémoires. Une remontée de balle féérique, tout en vitesse et en puissance. 1,2,3, 4 et enfin 5 défenseurs dans le vent, une frappe dans la lucarne pour parachever cette action de classe : imparable.
L'équipe peut laisser exploser sa joie. Le vieux sage Nico Friederich peut partir serein, le FCMK est entre de bonnes mains.
 

27 Septembre 2015 : Challenge decathlon : FCMK 2 - Lingolsheim 2

Effectif : A. GRUNEWALD / P. CLOSSET- F. ROTH - M. MICHEL - C. LUMANN / C. DECK - L. HERMAN - V. THENARD / M. CLOSSET - G. GILLIG - Z. MEDDAH / E. GUL
 
Défaits pour la première fois de la saison dimanche dernier à Dahlenheim, les joueurs du duo Schum/Eric avaient à coeur de se racheter et de poursuivre l'aventure en Challenge Décathlon après leur qualification à Pfettisheim. Pour se faire, il fallait battre Lingolsheim, une équipe souvent dans le groupe du FCMK2 ces dernières années. C'était également l'occasion d'inaugurer le très beau nouveau club-house de Kirchheim par une victoire. Ne reste plus qu'à faire de nouveaux vestiaires et les conditions de jeu dans la cité du Roi Dagobert seront vraiment parfaites !

En ce qui concerne les joueurs, comme d'habitude il faut composer avec les absents, blessés, tire-au-flanc et autres défections de dernières minutes. De 14 le jeudi soir, on passe à 12 joueurs présents. Phil, alias le Usain Bolt blanc, est malade. Gaëtan Weissbach est comme souvent aux abonnés absents et Erkin est en retard, difficilement remis de sa soirée de la veille. Tout se perd. Bref on démarre à 11 avec par conséquent quelques modifications dans l'organisation. Matthieu Michel passe libéro avec le jeune Flo Roth à ses côtés, au milieu c'est du classique, et devant, Zaccharie est placé ailier droit. Erkin pose ses fesses sur le banc à son arrivée, au côté de Schum, seul pour coacher ce dimanche.

Les 2 premières occasions sont pour les Verts. Sur une balle dégagée loin devant par Loom et ralentie par le vent, Matthieu Closset s'échappe, parvient à effacer le gardien, et alors que tout le monde pense qu'il va marquer, parvient inexplicablement à ne pas pousser la balle au fond, probablement trahi par les rebonds et son pied gauche. La 2e opportunité est pour Chico qui est bien lancé en profondeur mais qui ne parvient pas à tromper le petit cerbère visiteur. Que se serait-il passé si ces occasions avaient été converties ? Nul ne le sait.
Toujours est-il que le festival visiteur va alors commencer. Complètement dépassés, à la ramasse au marquage, et incapables de sortir la balle proprement, les Verts vont subir les assauts répétés des joueurs de Lingolsheim qui feront mouche quasiment à chaque fois. Sous l'impulsion notamment du numéro 7 et des vifs attaquants, les visiteurs vont enfiler les buts comme des perles et atteindre la mi-temps sur le score sans appel de 6-0 ! Rien à sauver du côté Vert dans cette mi-temps, et même Schum est totalement muet sur son banc, ce qui ne lui ressemble pas. Autre coup dur : la sortie sur blessure du capitaine Cedess, touché au pied. Loom hérite du brassard pour le reste du match que les Verts vont devoir finir en l'état, n'ayant plus de solution de remplacement sur le banc.

N'ayant plus grand chose à perdre, les Verts vont reprendre un peu mieux lors du 2e acte. Toujours sous pression mais un peu plus solides, ils tentent de créer un peu de jeu et vont réussir à sauver l'honneur par un but chanceux de Lolo, dont le centre depuis le côté droit termine sa course dans le petit filet opposé. C'est alors que les nerfs de Chico vont lâcher, comme souvent. Auteur quelques minutes auparavant d'une faute lui ayant valu un carton jaune, il tance vertement l'arbitre suite à une action où il s'estime floué. L'homme en noir n'a d'autre choix que de lui infliger 10 minutes d'exclusion temporaire, synonyme dans ce cas très précis de carton rouge. Guillaume laisse alors ses partenaires, déjà bien dans la panade, en infériorité numérique pour au moins une demi-heure.
Désireux de remporter au moins le 2e acte, les Verts vont user de leur courage mais vont tout de même encaisser un 7e but puis verront Vince marquer un coup-franc direct de 45m, bien aidé encore une fois par la petite taille du gardien de Lingolsheim. Nouveau coup du sort, cette fois-ci concernant Axel, bien sorti de sa surface au contact d'un attaquant lancé en profondeur. Il dégage le ballon mais l'attaquant n'arrête pas son geste et fait faute sur le gardien, faute justement sanctionnée d'une biscotte jaune. Mais touché au pied, Axel ne retrouvera jamais ses facultés, s'inclinera une 8e fois lorsque l'arrière gauche, au four et au moulin tout le match et ayant donné des cauchemars à Zac, partira à la limite du hors-jeu (ou hors-jeu, selon le point de vue), pour aller marquer de près. Sur cette action, Axel ne se relève pas et quitte ses partenaires. Lolo enfile les gants et les Verts terminent alors à 9. Ils boiront le calice jusqu'à la lie lorsque l'arbitre, peu magnanime et probablement énervé par Schum quelques instants auparavant, accorde un ultime penalty aux visiteurs sur une légère faute de Loom dans la surface. Lolo s'incline lui aussi et le score final est donc de 9-2.

Sévère déroute pour les Verts qui devront évacuer le score et se reconcentrer sur le championnat pour remettre la marche avant dès dimanche prochain face à Duntzenheim. En espérant le retour des blessés et absents pour enfin jouer un match à 14.

 

20 septembre 2015 : championnat : FCMK - Willgottheim

Effectif :  T. HANNAUER / M. JOACHIM – G. SEVERIN – D. SCHUMACHER – N. PISTORIUS / N. FRIEDERICH - J. DUBA – A. GRZESIEWSKI – A. SAULA /  F. REYSZ – R. ROOS / L. HENRIET – R. HELLBRUNN - F. ROTH


Toujours à la recherche d'une première victoire en championnat et sur la lancée d'un début de saison compliqué, coach Duba et ses joueurs accueillaient Willgottheim pour une revanche du match du dimanche précédant ayant vu la victoire de l'équipe de l'ASW en Coupe d'Alsace. Pas forcément l'idéal de rencontrer la même équipe à une semaine d'intervalle, le vainqueur d'alors ayant forcément un léger ascendant psychologique.
Pour contourner cela, Pascal effectue une petite modification dans l'organisation de son équipe. L'emblématique capitaine Nico Friederich est replacé en sentinelle devant la défense, ce match ayant une saveur toute particulière pour lui. Après une vie mouvementée qui l'aura vu notamment boucler ses études en Belgique aux alentours de la trentaine, cet éternel bourlingueur disputait là son dernier match avec le FCMK, avant de s'envoler début octobre vers la Martinique avec sa chère et tendre pour une nouvelle vie que nous espérons couronnée de succès. Bonne chance à lui !

Et ce bon vieux Supi sera l'un des hommes du match. Citons pêle-même la qualité de ses relances, la justesse de ses interventions de la tête, la pureté de ses actions défensives et le charisme affiché dans son rôle de capitaine. Plus sérieusement et sans vouloir trop en faire, son match aura été exemplaire (à un petit détail prês que nous verrons plus tard) et il laissera à coup sûr un vide dans le collectif du FCMK.

Au niveau du jeu, ce sont les Verts qui vont ouvrir le score suite à une belle action collective initiée du côté gauche où un centre trouve le grand Alex G. bien démarqué dans la surface. Il enchaine contrôle puis frappe puissante du gauche qui ne laisse aucune chance au gardien visiteur, à la grande joie de son ami intime Arnaud Rachon, posté derrière la main courante, et jamais avare d'une bonne insulte bien placée à destination d'un adversaire. Auparavant les 2 équipes s'étaient créé des occasions et Thierry sauvera son équipe à plusieurs reprises. Signalons également quelques grosses occasions manquées par l'autre Supi du duo qui ne réussira pas à convertir ses pichenettes et autres pointus après avoir été bien lancé.
Le 2e acte est sur la lancée du premier avec des Verts solides sous l'impulsion notamment d'un milieu de terrain qui donne tout, même si on sent que Jérôme cherche encore sa place dans le collectif. Devant, les jeunes attaquants (et le moins jeune Fab, jamais avare de ses efforts) rivalisent de vitesse et de technique mais pêchent parfois par gourmandise en portant un peu trop le ballon. Derrière, c'est l'expérimenté duo Schum/Guigui qui fait le ménage.

On se dirige vers une victoire tranquille de Marlenheim quand l'arbitre va y aller de sa décision controversée. A quelques minutes de la fin du match, sur un cafouillage dans la surface, la balle heurte le bras du captain Friederich (aka la Poutre de Fort-de-France), pourtant collé le long du corps. Penalty, décide l'homme en noir, sous les protestations inutiles des Verts contre qui le sort s'acharne une nouvelle fois. La sentence est transformée et la première victoire de la saison semble s'éloigner. Mais ce sera sans compter sur la pugnacité des Verts, bien décidés à offrir à leur capitaine un départ en fanfare. Sur une ultime action, c'est un bon centre adressé depuis la droite par le jeune Max qui trouve le 2e Alex au second poteau. Peu habitué à jouer des ballons de la tête, de peur sans doute d'abîmer sa frisure, il va pourtant rentrer celle-ci dans les épaules et pousser le cuir au fond des filets puis se précipiter, un doigt sur la bouche pour intimer le silence à quelques supporters visiteurs, fêter le but victorieux avec ses coéquipiers. Les supporters exultent, Nico F. tombe à genoux au milieu du terrain et ça y est, les Verts empochent les 4 points de la victoire.
On entend alors résonner dans le vestiaire l'ultime cri de la victoire poussé par Nico qui y laissera probablement quelques cordes vocales. Gageons que ce match va permettre de lancer la saison du FCMK et souhaitons encore une fois tout le meilleur à Nico pour la suite, en espérant qu'il n'oublie pas de venir visiter ce site de temps en temps pour se tenir informé des résultats de ses ex-coéquipiers, même si les résumés ne sont pas toujours à son goût :)
 

20 Septembre 2015 : Championnat : dahlenheim 2 - FCMK 2

Effectif : A. GRUNEWALD / P. CLOSSET- C. DECK - J. DZANIC - P. DOGLIANI / N. ROTH - L. HERMAN - M. CLOSSET - V. THENARD / M. MICHEL  - G. GILLIG / C. LUMANN - P. EBERSOLD - D. STEINER
 
Toujours invaincu après 3 matchs, c'est dans un bon derby comme la saison en offre un certain nombre que devait se lancer l'équipe 2 avec ce court déplacement à Dahlenheim.
Cedess passe dans l'axe de la défense accompagné du très convaincant Jasmin, les 2 Pierre se partagent les côtés. Nico Roth vient effectuer une pige en 2, tandis que sur le banc, Loom et Philippe accompagnent David, nouvelle recrue disputant son 2e match.

La première mi-temps figure probablement au rayon des pires mi-temps jamais effectuées. Festival de mauvaises passes, de mauvais choix, cafouillages, jeu inexistant, coup de pied arrêtés tirés n'importe comment, bref, un match à ne pas montrer dans les écoles de football pour les Verts qui vont bien évidemment payer le prix d'une telle non-prestation. Ce sera d'abord consécutivement à un corner que Pierre Closset prolonge de la tête pour Cedess qui marque. 1-0... pour Dahlenheim, eh oui car cette action avait lieu du mauvais côté du terrain et c'est bien un CSC qu'inscrit le capitaine Vert. Nouveau festival de n'importe quoi quelques minutes plus tard quand les Verts n'arrivent pas à dégager un ballon chaud. Un premier renvoi vert atterit dans le dos d'un coéquipier, un deuxième renvoi part en chandelle, et à la retombée, c'est Matthieu Closset qui saute les bras levés et touche le ballon de la main. Penalty pour les locaux, Axel ne réiterera pas son exploit de la semaine passée, et ça fait 2-0.
Le match sera alors interrompu près de 30 minutes suite à un très gros choc tête contre tête entre Nicolas Roth et un adversaire. Bilan : un oeuf de Pâques très impressionnant sur le front pour le milieu du FCMK et une coupure de plusieurs centimètres avec gros saignement pour son opposant. Tout ce petit monde partira avec les pompiers en observation. Bon rétablissement à eux deux. David fait alors son entrée.

Les vestiaires vont alors trembler sous la colère de Schum qui ne comprends pas ce non-match effectué par ses protégés. Sanglier est remplacé par Loom en arrière droit pour le 2e acte.
2e acte qui verra des Verts un peu plus entreprenants, qui se créeront des occasions, notamment par Guillaume,  bien trouvé sur le côté droit. Mais sa tentative de piéger le grand gardien adverse par une frappe à raz-de-terre se soldera par un échec.
Sur un contre, les Verts encaisseront un 3e but par Ryan, un ancien joueur de la maison. Le match est plié mais les Verts tenteront tout de même de sauver l'honneur. Mieux en fin de match, ils y parviendront sur un penalty transformé par Cedess. Penalty obtenu par Pierre D., de retour sur le terrain, et après une belle chevauchée dans l'axe.
3-1, score final, déception pour l'ensemble du groupe qui espérait ramener un résultat de ce derby et qui voit au contraire sa belle série s'arrêter. Place au Challenge Décathlon ce dimanche.

 

13 septembre 2015 : coupe d'alsace : Willgottheim - FCMK

Effectif :
 
L'équipe 1 est éliminée de la Coupe d'Alsace suite à sa sévère défaite 4-2 à Willgottheim. Les Verts avaient pourtant ouvert le score grâce à un CSC mais ont ensuite craqué et encaissé 4 buts. Le dernier but sera l'oeuvre de Max Joachim sur un coup franc direct que personne ne touchera.
Revanche à venir dès ce dimanche contre le même adversaire en championnat pour un match déjà hautement important.
 

13 Septembre 2015 : Challenge decathlon : Pfettisheim 3 - FCMK 2

Effectif : A. GRUNEWALD / P. CLOSSET- P. EBERSOLD - G. WEISSBACH - P. DOGLIANI / M. MICHEL - L. HERMAN - C. DECK - V. THENARD / E. ECKSTEIN - G. GILLIG / Z. MEDDAH - E. GUL - D. STEINER
 
Premier match de Challenge Decathlon pour l’équipe 2 ce dimanche 13/09.  Le club adverse est connu puisqu’il s’agit de l’équipe 3 de Pfettisheim, vainqueur du duel entre équipes fanions lors du premier match de championnat.

Comme souvent en équipe 2, le coach Schum doit composer avec de nombreuses absences et retours de joueurs. On peut noter la présence de deux joueurs jouant leur premier match sous les couleurs de Marlenheim, Zaccarie et David.
Vu l’effectif disponible, Schum décide d’innover, et replace Gaétan en stoppeur. Tactiquement, l’équipe est organisée en 4-4-2 avec comme consigne de jouer court et de ressortir la balle proprement.

Le début de match est équilibré, les consignes du coach sont bien respectées. Toutefois, des mauvais choix et des difficultés à jouer simple dans les 30 derniers mètres empêche les marilégiens de concrétiser leur domination. Défensivement, tout le monde est présent et impose un défi physique intense aux attaquants rouges.
Sur une remontée de balle au milieu de terrain, Vincent est trouvé en position de numéro 10. Il trouve Edouard à l’entrée de la surface. Celui-ci arrive à se retourner, prends son défenseur de vitesse d’un coup de rein et place le ballon petit filet opposé. Ouverture du score méritée pour le FCMK !
Quelques minutes après la mi-temps, Schum effectue quelques changements, avec les rentrées de David et Erkin en remplacement de Guillaume et Laurent. Edouard redescendant au milieu de terrain. Appliquant les invectives du coach, l’équipe ne reproduit pas les erreurs de la semaine passée, et pousse pour marques un deuxième but lors de cette deuxième mi-temps. Les rouges de Pfettisheim sont acculés sur leur but.
Sur une superbe action Vincent/Mathieu, le premier nommé centre pour Erkin. Celui-ci tente une reprise de volée du pied droit, mais elle fuira le cadre pour quelques mètres. Ce raté ne déstabilise toutefois pas les verts, qui repartent à l’assaut. Sur une nouvelle belle remontée de balle, Cedes transmet la balle à Pierre « Sanglier », qui lance David sur l’aile droite. Celui-ci centre pour Guillaume, qui réussit une superbe Madjer. Malheureusement, celle-ci est tirée en plein sur le gardien, qui n’a qu’à se baisser pour se saisir de la gonfle.
Peu à peu, les verts perdent la maitrise du ballon et les rouges se ruent à l’attaque. Sur une première incursion, le numéro 9 adverse voit sa frappe contrée prendre la direction de la lucarne, mais Axel se détend et arrive à mettre la balle en corner. La défense marilégienne arrive globalement à maitriser les attaques adverses, malgré les sueurs froides provoquées par les dribbles du libéro Philippe.
En toute fin de match, le numéro 9 adverse se présente dans la surface face à Cedric « Ricqles » Deck. Après avoir poussé la balle devant lui, le perfide Pfettisheimois vient s’empaler sur le capitaine courage du FCMK. N’étant probablement pas remis de sa cuite de la veille, l’arbitre local siffle penalty. C’est donc le numéro 7 de Pfettisheim qui se présente face à un Axel diminué, ayant pris un coup sur une sortie dans les pieds. La frappe est placée côté droit, mais « Bambi » plonge du bon côté et repousse la balle en corner.
Le score en restera là, et le parcours en coupe continue pour l’équipe 2. Le contenu aura été bon, même si les attaquants ont tenu à perpétuer la tradition des vendanges. Prochaim match le 20/09 à Kirchheim, pour un derby contre Dahlenheim2 !
 

6 septembre 2015 : Championnat: truchtersheim - FCMK

Effectif : T. HANNAUER / M. JOACHIM- G.SEVERIN - J.DUBA - N.PISTORIUS / A. GRZESIEWSKI  - A. SAULA - N. ROTH / E. ECKSTEIN  - R.ROOS - R. HELLBRUNN  /  M. MICHEL - L. HENRIET - F. ROTH
 
Match terne et triste sur le synthétique de Truchtersheim pour cette 2e journée de championnat. Malgré un effectif plus ou moins au complet, les Verts n'auront pas souvent été capables de se créer des occasions. Pas beaucoup de choses à se mettre sous la dent non plus côté local, mais ce sont tout de même les joueurs de Truchtersheim qui trouveront la faille à 5mn de la fin sur un bon centre venu de la droite et conclu au 2e poteau...
2e défaite consécutive sur la plus petite des marges pour l'équipe fanion du FCMK qui n'a pour l'instant pas su bonifier les bonnes choses entrevues lors des matchs amicaux de pré-saison.
 

6 Septembre 2015 : Championnat: FCMK 2 - MONSWILLER 2

Effectif : A. GRUNEWALD / P. CLOSSET- P. EBERSOLD - J. DZANIC - C. LUMANN / M. CLOSSET - L. HERMAN - Ra. LOPEZ - D. SCHUMACHER / F. REYSZ - G. WEISSBACH   /  L. BOEHLER - V. THENARD - G. GILLIG
 
Sur la lancée de sa victoire inaugurale étriquée à Marmoutier, l'équipe 2 accueillait Monswiller, exceptionnellement sur le terrain de Marlenheim en ce dimanche matin, pour cause de travaux non achevés à Kirchheim. Belle qualité d'effectif à disposition des coachs avec notamment l'apport de Loops, Schum, Vince, Chico, et la présence dans l'axe de la défense de Philippe "jambes de feu" Ebersold. Jasmin fait ses débuts au poste de stoppeur. C'est lui qui se mettra le premier en évidence sur une énorme faute sur l'avant-centre adverse dans le rond-central. Son tacle par derrière en retard lui aurait probablement valu une expulsion directe avec un arbitre officiel. Mais c'est notre coach préféré Pascal qui a été réveillé ce matin-là pour venir officier au sifflet, il sera donc magnanime avec le jeune défenseur central.
L'ouverture du score interviendra pour les Verts par l'intermédiaire de son entraineur/joueur Schum qui marquera d'une sublime extérieur du pied lobé de 30m qui trompera le gardien légèrement avancé. 1-0 sera le score à la pause après une bonne mi-temps des locaux.

La 2e période sera d'un tout autre acabit avec des Verts totalement dépassés qui vont rapidement encaisser l'égalisation. Les visiteurs se créeront un nombre conséquents d'occasions dont certaines auraient du leur permettre de tuer le match, comme lorsque l'ailier gauche se retrouvera 2 fois d'affilée en bonne position sur la gauche du but, mais à chaque fois sa frappe croisée le sera trop et passera à côté du poteau d'Axel.
Et ce sont les Verts qui vont réaliser le hold-up parfait. Mis sous pression par une balle en retrait, le gardien de Monswiller dégage comme il peut. La balle atterit sur Guillaume à environ 40m des buts. Son contrôle l'excentre légèrement mais il enchaine tout de même par une frappe directe. Sèche mais un peu molle, elle semble se diriger sur le gardien qui a eu le temps de regagner ses cages. Mais son saut pour capter la balle sera effectué à contretemps et en retombant, il ne peut se saisir correctement du cuir qui termine finalement derrière la ligne. 2-1 pour Marlenheim contre le cours du jeu et à la surprise générale.
Monswiller méritait de l'emporter mais c'est finalement le FCMK qui remporte sa 2e victoire consécutive grâce à 2 très beaux buts. Très bon début de saison pour les joueurs d'Eric et Schum.
 

30 aout 2015 : Championnat: FCMK - PFETTISHEIM

Effectif : T. HANNAUER / N. FRIEDERICH - G.SEVERIN - J.DUBA - N.PISTORIUS / A. GRZESIEWSKI  - V. THENARD - N. ROTH / L. HENRIET - R.ROOS - R. HELLBRUNN  /  A. SAULA -  M. CLOSSET - E. ECKSTEIN

Pour la reprise du championnat de 1ere division, le FCMK accueillait Pfettisheim, adversaire méconnu, sous une température qui dépassait facilement les 30 degrés. Pascal disposait d’un groupe quasi complet pour l’ouverture de la compétition, avec comme seul absent de marque, Kevin, toujours en délicatesse avec ses adducteurs. A noter le retour des deux Alex, tous deux absents lors du match de coupe de France en milieu de semaine. Alors que Grzesiewski retrouve sa place au milieu, Saula commence la rencontre sur le banc après sa 8eme semaine de vacances au soleil.
 
Le début de rencontre est poussif, mais pas seulement pour les locaux. Le soleil tape fort, et les organismes sont vite éprouvés. Le rythme et la qualité du jeu s’en ressentent. Aucune des deux formations n’arrive à tirer son épingle du jeu, et les occasions franches se font très rares. Alors que les attaquants adverses semblent un tout petit peu plus fringuants que les nôtres, la défense reste solide et parvient à couper les quelques rares bons ballons adressés en profondeur aux avants par les défenseurs.
 
Les milieux et avants des deux équipes sont vite à court de souffle, malgré les pauses fraicheur accordées par l’arbitre, et les deux coachs procèdent rapidement à quelques changements. Edouard et Alex. S entrent en jeu dès la première demi-heure. Cela n’aura pas de réel impact sur le jeu et la mi-temps est atteinte sur le score de 0-0.
 
Principal fait d’arme de cette première mi-temps, un tacle du capitaine Friederich, dont lui seul à le secret, pour stopper la superbe sortie….du gardien adverse. Résultat : quelques remontrances de l’arbitre et des joueurs adverses, mais plus de peur que de mal.
 
La 2eme mi-temps repart sur des bases identiques. Les intentions sont meilleures et le jeu proposé un peu plus fluide, mais les actions se font toujours rares.
Apres un peu plus d’une heure de jeu, sur une action qui paraissait anodine, un attaquant bleu entre dans la surface, et suite à un contact plus que léger avec Jérôme, s’écroule. L’homme en noir (qui était en jaune) désigne le point de penalty. Auteur d’une parade sur penalty en coupe de France, Thierry doit cette-fois s’incliner sur la frappe qui vient flirter avec le poteau. 0-1.
 
Même s’il intervient après un coup de sifflet plus que discutable, ce but à au moins pour mérite de réveiller les verts. Le rythme de jeu augmente progressivement, et les joueurs du FCMK parviennent enfin à s’approcher de la surface adverse.
Quelques minutes à peine après l’ouverture du score, Edouard parvient à servir Alex en retrait suite à un débordement. Ce dernier tente une incursion dans la surface et s’écroule à son tour suite à un bon coup dans les chevilles. L’arbitre ne bronche pas et est même à deux doigts de sanctionner « Mr dribble show » pour simulation, alors que celui-ci reste au sol, tordu de douleur.
La pression s’intensifie, et Renaud va avoir par deux fois l’opportunité d’égaliser. Sur une première transversale venue de la droite, il se retrouve seul au 2eme poteau pour entrer dans la surface.
Il tente malheureusement un lob sur un gardien qui culminait certainement au-dessus du 1m90.
Quelques minutes plus tard, sur un jeu à trois entre Alex .S, Jérôme, et Renaud, ce dernier tergiverse un peu trop, et voit sa frappe contrée au dernier instant alors qu’il se trouvait non loin du point de penalty.
Les débordements et centres se font de plus en plus nombreux. La défense locale n’est maintenant composée plus que de 3 joueurs et les visiteurs placent quelques contres bien stoppé par Guigui, toujours aussi tranchant, ou par Thierry lui-même. Mathieu, entrée en lieu et place du capitaine Friederich légèrement touché, réalise aussi de bonnes interventions.
 
Les dernières occasions pour les verts vont se présenter sur coups de pied arrêtés. Alors que pendant 70 minutes, les verts ont littéralement gaspillé leurs munitions sur des corners et coups franc en forme d’offrande pour le grand gardien adverse, voici qu’ils commencent à s’appliquer. Jérôme d’une volée du gauche, puis d’une tête, voit par deux fois le ballon passer juste au-dessus ou juste à côté des montants, alors que pour une fois, le gardien était sorti à la pêche.
Pour finir, sur un ballon venu de la gauche, Nico R place une tête piquée, qui après un premier rebond file vers la lucarne. Le dernier rempart des bleus se détend et claque la balle en corner avant de finir sa course accroché dans le petit filet.
Rien n’y fait, les verts ne marqueront pas aujourd’hui. Score final 0-1. Une première défaite malheureuse, mais la saison est encore longue, et la jeune équipe de Marlenheim a encore le temps pour redresser la barre.
 

30 aout 2015 : Championnat: Marmoutier 2 - FCMK 2

Effectif : A. GRUNEWALD / P. DOGLIANI - F. ROTH - M. JOACHIM - P. CLOSSET / C. DECK - L. HERMAN - Ra. LOPEZ / F. REYSZ - M. MICHEL - L. BOEHLER  /  C. LUMANN
 
C'était l'heure de la reprise en ce dimanche matin de fin août pour l'équipe 2 du FCMK, toujours drivée par son duo de choc Eric/Schum. Sous une chaleur déjà tenace dès 10h du matin, c'est une équipe à demi-renouvelée qui se présente sur le terrain de Marmoutier. Aux côtés des anciens Loops, Cedess, Loom, Lolo ou Fabrice, on retrouve quelques jeunes pousses tels Flo, Max ou Loïc. Mais c'est également une équipe déjà diminué que l'on retrouve puisque seuls 12 joueurs sont finalement présents, les 2 derniers ayant apparemment vécu des petits accidents (coupure au bras en boite de nuit pour Johémy, visite d'un champ de maïs en voiture pour le fiston Weissbach). Dommage, alors que, concurrence oblige, plusieurs joueurs n'ont même pas été convoqués. Vu les conditions météo, les Verts devront être solides car ils ne pourront effectuer beaucoup de rotations, avec le seul Loom sur le  banc.
L'arbitre du match est un certain Nutella que les anciens membres du FCMK connaissent bien.
Les Verts vont ouvrir le score aux alentours du quart d'heure de jeu sur une action initiée par Pierre Closset sur son côté gauche. Sa passe dans l'axe pour un milieu de terrain semble d'abord mal ajustée car elle se dirige pile entre 2 joueurs. C'est cependant Cedess qui la récupère et adresse une très belle passe en profondeur pour la recrue Matthieu Michel, qui se présente face au gardien et ne tremble pas pour ouvrir le score d'un plat du pied droit.
Sur l'engagement, la balle est conservée par les joueurs locaux qui poussent. Sur une balle anodine à 30m des buts, le cuir rebondit sans que les joueurs Verts, qui se gênent un peu, ne puissent le récupérer. Le petit arrière gauche local en profite pour placer une demi-volée puissante qui file se loger sous la barre d'un Axel impuissant sur ce coup-là. Superbe égalisation de Marmoutier donc et avantage de courte durée pour les Verts qui n'auront pas su rester concentrés. Pire, le jeu se délite, la  défense n'est plus très attentive, et malgré une supériorité numérique consécutive à une exclusion temporaire pour le joueur 8 local, particulièrement énervé et énervant,  sur une longue ouverture vers un attaquant local, les défenseurs crient tous au hors-jeu et s'arrêtent de jouer. L'arbitre ne siffle pas, probablement à juste titre, et l'action se poursuit. Les défenseurs ne reviennent pas suffisamment vite, l'attaquant récupère le ballon le long de la ligne de but, efface un joueur enfin venu à sa rencontre et centre à raz de terre dans la surface pour un de ses coéquipiers qui marque de près. Les locaux reprennent l'avantage en marquant 2 fois sur leurs 2 seules actions. Les Verts pêchent un peu par manque de sérieux et ne profitent pas de leurs forces, notamment la vitesse de Fabrice sur l'aile gauche. Entrecoupée d'une pause boisson à mi-chemin, la première mi-temps s'achève sur ce score de 2-1.
Harangués par Schum et Loops, conscients qu'il reste du temps pour renverser ce match, les Verts retournent au charbon. Loïc cède sa place à Loom, qui prend la place de Pierre Closset à l'arrière gauche, tandis que ce dernier monte vers l'aile droite.
Suite à une nouvelle double exclusion temporaire simultanée (Fabrice pour les Verts et l'arrière gauche pour les locaux), des espaces se créent. Loom se retrouve sans opposant sur son côté gauche et peut monter à loisir. Quelques combinaisons avec Pierre C. et Matthieu déboucheront sur des occasions qui ne seront pas converties. Les Verts retrouvent également une certaine stabilité défensive grâce notamment aux 2 jeunes axiaux Flo et Max, plutôt tranquilles mais qui devront probablement en montrer un peu plus face à des équipes d'un autre calibre. Axel n'a pas grand chose à faire aux buts, il s'emploie pourtant brillamment sur une frappe en force, mais l'arbitre avait de toute façon indiqué un hors-jeu.
A force de pousser, les Verts vont revenir grâce à Fabrice qui égalise de près, après une belle action Loïc/Loops/Matthieu. Ce but assomme quelque peu les locaux, déjà diminués par la chaleur et par les efforts produits en infériorité numérique. Même l'engagement consécutif à cette égalisation a du mal à faire.
Les attaquants Verts continuent leur travail de sape et se créent notamment quelques bons coups de pied arrêtés que Loops va malheureusement souvent envoyer directement vers le gardien local. Mais à quelques minutes de fin, la persévérance va payer puisque c'est Loïc, de retour sur le pré, qui est trouvé en profondeur et s'en va battre à nouveau le portier pour le 2-3 et le but de la victoire.
 
Malgré un effectif limité, beaucoup de nouvelles recrues et des conditions compliquées, les Verts se sont arrachés pour ramener un succès de ce premier déplacement. Les 3 attaquants y sont allés de leur but, avec notamment 2 recrues parmi les buteurs. Malgré ces motifs de satisfaction, il faudra faire preuve d'un peu plus de rigueur notamment défensivement, et d'un peu plus de calme et de discipline, cette dernière remarque s'appliquant également aux supporters présents au bord du terrain.
Résultat à  confirmer avec la réception de Monswiller dimanche prochain.

 

26 aout 2015 : 2e tour de coupe de France : FCMK - WEYERSHEIM

Effectif : T. HANNAUER / N. FRIEDERICH - G.SEVERIN - J.DUBA - N.PISTORIUS / L. HENRIET -V. THENARD - N. ROTH / E.ECKSTEIN  - R.ROOS - R. HELLBRUNN  /  J. DZANIC-  M. CLOSSET - J.SCHOTT
 
 C'est un gros morceau qui se déplaçait sur la pelouse du FCMK en ce jour inhabituel du mercredi soir, pour le 2e tour de la Coupe de France. Weyersheim joue en effet en Excellence, soit le plus haut niveau départemental, et sa dernière venue sur les terres de Marlenheim, il y a quelques mois à peine pour un tour de Coupe d'Alsace, n'avait pas laissé que des bons souvenirs aux Verts et à leurs supporters. Les joueurs de la Zorn avaient en effet planté 11 pions sans en encaisser un seul, pour ce qui reste sans doute l'une des plus grosses défaites de l'histoire du club.
 
Le contexte de ce match est différent, nous sommes en début de saison, les joueurs ne sont pour la plupart plus les mêmes et les Verts nourrissent quelques ambitions dans cette compétition mais doivent déjà se heurter à ce qui se fait de mieux ou presque dans le Bas-Rhin car la SSW, avec le recrutement notamment du coach Fancello en provenance de Molsheim, jouent la montée. Du côté des Verts, la donne a changé et c'est une équipe rajeunie, toujours sous les ordres de Pascal, qui se présente sur le pré lors de cette belle soirée. A noter 3 absences majeures : Kévin Gasser, Alex G., tous 2 touchés, et Alex S. retenu pour obligations professionnelles. Numériquement parlant, ces 3 absents sont remplacés dans ce qui ressemble fort à une équipe type par Jasmin, Matthieu C. et Johémy, tous 3 sur le banc.
 
Les choses avaient très mal démarré en janvier avec un but encaissé dès l'entame du match, qui avait bien entenu favorisé le rouleau compresseur visiteur. Le mot d'ordre était donc de tenir le plus longtemps possible en défense, tout en profitant de la vitesse des jeunes attaquants pour tenter de se créer des occasions. Dès le coup d'envoi on craint le pire car les bleus se créent une énorme double occasion sur la première action du match alors que les Verts n'ont quasiment pas touché le ballon. A la 5e minute, le jeu repart de derrière pour Weyersheim. Le libéro, dans le rond central, adresse une merveille de transversale tendue, du pied gauche, vers son ailier gauche, qui contrôle et centre pour un attaquant qui conclue dans la surface pour le 0-1. C'est propre, net, implacable, et on craint alors un déferlement de buts face à la jeune équipe du FCMK.
L'occasion suivante est cependant pour les Verts qui obtiennent un coup-france à 40m. Tiré comme souvent par Nico R., le centre est repris par Renaud qui place une tête décroisée juste à côté du poteau du gardien visiteur. 2 minutes plus tard, les bleus doublent la mise en 2 temps sur une action où la défense s'est un peu oubliée. On ne joue alors que depuis un quart d'heure. et c'est à partir de là que Thierry va commencer son grand numéro dans les cages pour éviter que le score ne prenne une ampleur plus sévère.
A la 18e minute, il effectue un double sauvetage sur une nouvelle action menée de main de maître par les attaquants de Weyersheim. La suite du premier acte verra des Verts un peu plus entreprenants et un peu plus solides, qui seront certes dominés mais sans pour autant concéder de grosses actions. Autour de la demi-heure, c'est Edouard qui tente une frappe du gauche des 20m, mais sans résultat.
Juste avant la pause, c'est le numéro 7 visiteur, très remuant, et posant de gros problèmes à Pisto en défense, qui se lance dans un numéro solo et place une puissante frappe que Thierry détourne en corner. La pause arrive sur cette différence de 2 buts, "seulement", serait-on tenté de dire. Les Verts, sur l'impulsion d'un milieu de terrain plutôt discret, sont dominés, plient, mais ne rompent pas.
Pisto, touché lors d'un choc, est remplacé à la mi-temps par Matthieu Closset.
 
Jusqu'à l'heure de jeu, les Verts ne sont pas ridicules et contraignent les bleus à produire un jeu quelque peu stéréotypé et peu efficace. Les rares occasions visiteuses sont bien annihilées par un Thierry en grande forme. Il ne peut cependant rien à la 70e sur un nouveau but pour Weyersheim, refusé cependant pour hors-jeu par le trio arbitral.
 
La plus grosse occasion Verte sera pour Johémy, fraichement rentré, qui sera trouvé d'une longue ouverture en profondeur. Son contrôle est hésitant, on pense qu'il va pouvoir se présenter face au gardien et frapper mais il est bien repris par la défense de Weyersheim qui se dégage. 2 minutes plus tard, la punition tombe : sur une perte de balle très bizarre dans l'axe, le numéro 8 récupère et adresse un très bon centre au 2e poteau pour un attaquant qui termine de près et inscrit le 0-3. Il reste alors un gros quart d'heure à jouer et les Verts pourraient se contenter de ce score, raisonnable au vu de l'opposition. Le coach réorganise cependant son équipe en effectuant son dernier changement et en faisant notamment monter Jérome au milieu de terrain.
Conséquence de trop de modifications, défaillance physique, ou simplement trop grande différence de niveau, toujours est-il que Weyersheim va débuter un festival de réalisme. A la 80e minute, c'est le latéral droit qui' s'offre un déboulé solo mais Thierry repousse brillamment du poing. 2 minutes plus tard, c'est sur une action confuse dans la surface, conclue par un slalom et une frappe déviée, que Weyersheim inscrit le 0-4. Dans la foulée, Guigui provoque un penalty sur un tacle non maitrisé sur un attaquant parti dans la surface. Toujours aussi impérial, Thierry repousse la sentence. L'action se poursuit mais les Verts n'y sont plus vraiment. Un centre parfait provenant de l'aile gauche arrive au 2e poteau pour un joueur qui reprend d'une magnifique reprise de volée croisée du droit et ça fait 0-5.
Le score devient lourd mais ce n'est pas tout à fait fini. On joue la 90e quand Jérôme tente de resortir balle au pied. Il perd le cuir dans l'axe et le contre, conclu par une frappe croisée du gauche dans le petit filet, ne laisse aucune chance à Thierry pour le 0-6.
Le festival s'arrête à la 90e+2 quand, sur un nouveau contre, l'attaquant dépose Guigui en vitesse avant de placer une délicate pichenette au dessus du gardien visiteur qui sera allé au final chercher 7 fois la balle dans ses filets mais en a probablement sauvé au moins autant.
 
0-7, score final. Lourd et sévère sans doute, au vu de la prestation des Verts pendant 60 minutes. Mais les défaillances affichées dans le dernier quart d'heure auront eu raison des jeunes et peut-être encore un peu naïfs joueurs du FCMK. A signaler un match exemplaire de fair-play de la part des 2 équipes.
Weyersheim rencontrera Eschbach pour le 3e tour de la Coupe de France. Pour Marlenheim, ce sera le voisin Willgottheim en Coupe d'Alsace. Mais place tout d'abord à la reprise du championnat dès ce dimanche avec la réception de Pfettisheim. Il sera important de débuter la saison par une victoire.

 

16 aout 2015 : 1er tour de coupe de France : Brumath - FCMK

Effectif : T. HANNAUER / N. FRIEDERICH - G.SEVERIN - J.DUBA - N.PISTORIUS / A. GRZESIEWSKI -V. THENARD - N. ROTH / M.MICHEL - R.ROOS - L. HENRIET /     M. CLOSSET - F.ROTH  - E.ECKSTEIN
 
 
Reprise officielle de la saison en ce dimanche pour l’équipe première du FCMK, avec au menu du jour, un déplacement à Brumath (D1) pour le compte du 1er tour de Coupe de France. Après une série de match amicaux contre des adversaires pas toujours au niveau, ce premier match sera un véritable test pour l’équipe du Coach Duba qui enchaine une nouvelle saison sur le banc de Marlenheim.
Dans les cages, on retrouve Thierry, habitué du poste. Dans le couloir droit, le capitaine Nico F. Le reste de la défense est un peu plus inhabituelle, avec dans le couloir opposé, Nico Pisto, plus souvent aligné sur le front de l’attaque. La défense centrale est composée de Guigui, de retour après plusieurs saisons de break, et de Jerome, une des 6 recrues présentes dans le groupe du jour.
Le milieu Alex G, Nico Roth et Vincent continuent sur leur lancée de la fin de saison dernière. Enfin, en attaque, Lucas est alignée en pointe tandis que de Renaud et Mathieu M occupent les ailes.
A noter que le groupe commence le match à 13, avec Mathieu C et Florent sur le banc. Edouard ne rejoindra le groupe qu’au environ de la mi-temps.
 
L’entame de match est idéale. Dès les premières minutes, l’équipe est très présente à la récupération, ne laissant quasi aucune possibilité aux adversaires de développer leur jeu. Le jeu proposé par les verts est intéressant, le ballon circule bien au milieu et les 4 joueurs de couloir proposent de belle combinaisons. Malheureusement, le dernier geste n’est que très rarement au rendez-vous, et les centres et passe en profondeur terminent tous dans les bras du gardien adverse. Le jeu propos& par les bleus de Brumath est basé sur de long ballon, s’appuyant sur le puissant dégagement du portier local.
 
La mi-temps approche, et les choses se précisent. Par deux fois, Renaud, lancé astucieusement en profondeur, manquera le cadre. Une première frappe trop croisé et un lob qui passera non loin de la barre transversale. Le score en restera là pour les 45 premières minutes.
 
La 2nd période débute avec le même onze, mais Edouard entre rapidement en jeu à la place de Mathieu M. Sur son premier ballon, il réalise est très bon contrôle orienté mais sa frappe ne permet pas de faire trembler les filets. Alors que tout le monde attend l’ouverture du score des visiteurs, ces derniers s’endorment légèrement permettant aux joueurs de Brumath de se créer leurs premières actions.
LA transmission de balle est moins précise, et sur une perte de balle, Nico F se voit dans l’obligation de d’accrocher par derrière son adversaire direct à l’entrée de la surface. Résultat, un carton jaune dont il a l'habitude et un très bon coup-franc, qui heureusement ne donnera rien.
 
Apres un quart d’heure compliqué, les verts réagissent par l’intermédiaire de Jerome, auteur d’une sortie balle au pied dont il a le secret. Apres avoir remonté plus de 30 mètres, il lance Edouard ‘un magnifique extérieur du pied. Ce dernier se présente face au gardien et ne se fait pas prier pour ouvrir le score d’une belle frappe. 1-0, le plus dur est fait.
La fin de match solide de toute l’équipe permet à Mathieu C et Florent de rentrer en attaque, postent qu’ils n’ont peut-être pas l’habitude d’occuper mais où ils se sont démener, permettant au FCMK de se procurer d’autres occasions franches.
Plus rien de sera marqué, et le FCMK ouvre parfaitement sa saison en se dirigeant vers le 2nd tour. Victoire 0-1.
 

02 aout 2015 : match amical : FCMK - GUNDERSHOFFEN

FCMK 7 – 3 AS GUNDERSHOFFEN 2

Après 2 victoires convaincantes pour ses débuts, l'équipe 1 continue sa préparation estivale face à l'équipe 2 de Gundershoffen, pensionnaire de D2. Pascal décide pour l'occasion de réduire son effectif afin de faire monter ses ouailles en régime. Nous retrouvons donc l'inamovible Thierry dans les buts, une charnière Guigui-Schum ainsi que les jeunes Florian R. et Maxime J. sur les côtés. Le milieu de terrain est animé par le solide Alex G. soutenu par Jérôme D. et le frêle mais véloce Lucas H. en meneur de jeu. Fabrice R., Romain H. et Renaud sont chargés de mettre le feu devant. A noter la présence du pâle Kévin G. sur le banc, pas encore totalement remis de sa blessure aux adducteurs.

Le match débute difficilement pour les verts qui ne parviennent pas à reproduire leur jeu de conservation de balle à terre. Les longs ballons se multiplient, ce qui provoque l'ire du capitaine Schum. Il faut admettre que l'opposition est plus relevée que lors des 2 matchs précédents. Néanmoins, la vitesse des ailiers marilégiens met à mal l'arrière garde adverse et les occasions se succèdent. Renaud ouvrira la marque après 10min de jeu seulement d'un Pladupié-sécurité. Malgré leurs efforts, les verts vont se faire rejoindre sur une action anodine: 1-1. Ce but aura le mérite de mettre l'escouade de Pascal sur de bons rails. Les milieux commencent à s'organiser, le jeu est plus fluide et les combinaisons sont plus léchées.
Quelques minutes après l'égalisation, Lucas décide de prendre les choses en main en nettoyant la lucarne gauche d'une majestueuse frappe brossée aux 20m. Une juste récompense pour lui, qui avait du mal à lever le ballon lors de ses tirs, mais qui a beaucoup travaillé ce point spécifique chez lui contre un mur.
Les 2 équipes rejoignent le vestiaire sous une chaleur accablante, les efforts fournis aux entrainements vont ils payer en seconde période ?


Les entrées successives de Mathieu et Johémy vont faire du bien aux locaux et la 2ème mi-temps repart sur de bonnes bases. Alex récupère dans son camp, lève la tête, voit l'appel de Renaud dans la profondeur et envoie une passe laser dans la course du petit attaquant de poche qui s'en va marquer: 3-1 le break est fait !
Jérôme ira par la suite marquer un but de soliste, en remontant toute la moitié de terrain adverse, tout en puissance. Il s'offrira même un doublé, bien décalé par Alex, incontestablement et indubitablement dans tous les bons coups cet après-midi. Il aurait pu d'ailleurs inscrire l'un des buts de l'année mais sa demi-volée de 25m n'a fait que caresser la barre transversale. Le match est plié, et les verts continuent leur entreprise de démolition. Romain H., encore étonnant aujourd'hui, ajoute un 6eme but après un joli slalom.
C'est alors que les joueurs de Pascal vont lever le pied et se faire surprendre par 2 fois. Fab scellera le score grâce à un tour de passe-passe dont lui seul a le secret sur le défenseur. Il crochète facilement le gardien et pousse le cuir dans le but vide.
Score final : 7-3. Le moral est au beau fixe pour l'équipe, qui vient d'inscrire 20 buts en 3 matchs. Le jeu produit laisse présager un bel avenir, à condition de combler les légères périodes d'absence de concentration.
Rdv jeudi prochain à Hohengoeft



 

30 juillet 2015 : match amical : FCMK - Wangen/Westhoffen

L'effectif :
Nombreux :)

Pour son 2eme match amical, le FCMK affrontait Wangen-Westhoffen, adversaire que les Verts ont l’habitude de rencontrer à ce stade de la saison ainsi que pendant la trêve hivernale. Les bleus du FCWW, au contraire des locaux, n’ont pas réussi à assurer leur maintien l’an passé, et évolueront cette année en 3eme division. L’écart de deux niveaux et la première victoire de la saison des verts (avec 8 buts inscrits)  laissait présager d'un match facile. Ce ne sera pas le cas, tout du moins en première période.

Même si ce sont les (jeunes) joueurs de Marlenheim qui se créent les plus franches occasions, le milieu de terrain adverse va poser quelques problèmes à l’équipe mise en place par Pascal. Après une bonne entame des Verts en terme de maitrise du jeu, les bleus réagissent bien et font quasiment jeu égal dans l’entre-jeu en fin de mi-temps, les milieux Verts étant à court de souffle pour le dernier quart d’heure.
Heureusement, la défense Schum / Guigui reformée pour la saison à venir tiendra facilement tête à Grégory Schramm, ancien du FCMK et recrue « vedette » de Westhoffen. Les Verts ouvrent le score par Fabrice bien lancé en face à face contre le gardien Chichco. Ce dernier, après plusieurs magnifiques parades, dont un penalty de Gaétan Weissbach détourné, s’incline une première fois en ayant pourtant dévié le ballon. 1-0 à la mi-temps.

Sous les yeux des 4 joueurs non retenus pour ce match et s'entrainant au bord du terrain, et grâce à un effectif encore une fois bien fourni (19 joueurs impliqués), Pascal effectue de nombreux changements pour la 2nde période et se paye le « luxe » de pouvoir faire rentrer  Nico F, Alex G ou encore Lucas (parmi d’autres). Les Verts prendront l’emprise sur le match et marqueront 4 buts de plus tout en ayant manqué encore de nombreuses occasions franches. Romain, Lucas, Renaud et l’autre Romain vont tour à tour faire trembler les filets. A noter l’excellent travail de Renaud et Romain dans les couloirs, qui ont martyrisé leurs adversaires directs à force de débordements et de centres en retrait. Axel, dans les cages pour la 2eme mi-temps ne sera pas inquiété le moins du monde. Score final 5-0.



 

26 juillet 2015 : match amical : FCMK - BROUVILLER

L'effectif :
Nombreux :)

Pour mettre en branle sa saison 2015/2016, le FCMK disputait ce dimanche son premier match amical de l'année face à l'équipe lorraine de l'AS Brouviller, et ceci dans la foulée de son stage de préparation à Xonrupt (voir par ailleurs).
Pour cette rencontre, le coach Duba, évidemment toujours présent sur le banc suite à sa magnifique saison écoulée, n'avait que l'embarras du choix puisqu'il avait choisi de faire participer l'ensemble des joueurs ayant été présents au stage, ainsi que quelques autres, ce qui donnait un effectif pléthorique de plus de 25 joueurs. De quoi aligner presque 3 équipes différentes. Pour pouvoir faire jouer tout le monde au moins 30mn, il fut décidé de disputer 3x30mn au lieu des 2x45mn règlementaires. Au sifflet, ce furent Loops et Pisto qui se relayèrent. 
Au final, ce fut un beau melting-pot de très jeunes joueurs (ex-U18 ainsi que des joueurs en provenance de Truchtersheim), de jeunes cadres déjà confirmés (ex-U19 d'il y a 2 ans), de vieux habitués trentenaires dont certains sur le retour (Guigui par exemple), ainsi que de plus anciens joueurs, voire des vétérans.
Le 1er tiers-temps verra les Verts affirmer immédiatement leur supériorité face à un adversaire ayant tout juste repris l'entrainement et clairement à court de forme. Malgré le week-end sportif, les jeunes joueurs locaux trouvent le moyen de développer un jeu attractif et porté vers l'avant, tout en tentant de respecter les consignes du coach et les tactiques entrevues à Xonrupt. L'ouverture du score arrivera rapidement et la première pause sera atteinte sur le score de 3-0 avec un doublé du jeune Edouard et un joli but d'Alex Grzesiewski d'une reprise du gauche sur un 2e ballon.
Changement complet d'équipe à la pause avec 11 nouveaux joueurs sur le terrain, et notamment Thierry aux buts à la place d'un Axel toujours hésitant sur certains ballons. Cette fraicheur fait forcément mal à l'équipe visiteuse, qui malgré ses rotations régulièrement effectuées, va prendre 3 nouveaux buts dans cette période, avec un doublé également pour Romain Hellbrunn et un but de Renaud Roos. En défense, Guigui n'a rien perdu de sa superbe malgré son inactivité de quelques saisons. Sa rapidité dans les interventions fait plaisir à voir et intraitable, il est de tous les ballons en défense.
La 3e période débute et permet à tout le monde de jouer ou rejouer. 2 nouveaux buts vont s'ajouter au total des Verts avec un triplé pour chacun des deux attaquants Edouard et Romain, tous deux très rapides et remuants devant. Les visiteurs parviendront tout de même à surprendre la défense sur un contre et à sauver l'honneur, score final 8-1 pour les Verts. De quoi faire le plein de confiance avec un nouveau match amical ce jeudi face au voisin Wangen-Westhoffen.

Bilan très positif pour ce week-end qui aura permis au groupe sénior du FCMK version 2015/2016 d'apprendre à se connaitre et à se construire.
 
 
 
 
 
 

Les prochaines échéances

chargement...