FC Marlenheim-Kirchheim
Moch mi net FOU !

20 Mai 2017 : Championnat :
WEYERSHEIM 2 - FCMK

Effectif : F. Reysz / K.Gasser –  D. Schumacher (c) – F.Roth – M.Closset / N.Roth – L.Henriet – R.Hellbrunn – L.Fischer / J.Duba – N.Malonga // M.Salomon – A.Grzesiewski

Une semaine après râté la validation mathématique du maintien face à Niederhausbergen, la 1 se déplace à Weyersheim pour affronter une équipe réserve qui lutte encore pour la montée. 

Le match se dispute le samedi soir ce qui constitue une chance pour les verts de valider leur maintien sans même attendre les matchs du dimanche : pour celà il faut néanmoins une victoire.

Quelques changements pour l'occasion ; Max pas encore totalement remis de sa blessure à une cheville cède sa place dans le onze de départ à Kevin et Guigui absent est remplacé par Lucas. Nowdge revient également dans le groupe une semaine après avoir laissé à Thomas sa place par rapport au jeu des mutations autorisées. Enfin, à noter le retour sur le banc d'Alex qui se remet de sa blessure aux cervicales.

Le match va débuter tambours battants pour les locaux qui après à peine 2 minutes vont prendre l'avantage sur une belle action collective ponctuer par une frappe puissante qui frappe la barre et rentre consécutivement à un centre en retrait. On se dit alors que les joueurs de Weyersheim ne vont faire qu'une bouchée de leur adversaire, mais la suite de la 1ère mi-temps va être quasiment exclusivement à l'avantge des verts qui vont se procurer plusieurs situations mais qui vont surtout avoir la maitrise globale du jeu. Mais à force de ne pas concrétiser ils vont concéder un 2ème but juste avant la pose : sur un nouveau centre en retroit l'attaquant local pivote et frappe : Nico arrive en se jettant à contrer la frappe mais un autre joueur est le plus prompt et reprend victorieuse alors que Fab avait plongé sur le 1ère frappe. 2-0 à la mi-temps, le sore est dur pour les visiteurs mais on se dit que c'est encore jouable.
 
La 2ème mi-temps va leur donner raison de ne pas lâcher car ils vont revenir au score. Tout d'abord un 1er coup-franc de Loïc passe de peu à côté. Mais quelques minutes, c'est Nico qui s'y colle sur un coup-franc aux 20 mètres. La frappe enroulée passe au dessus du mûr et vient se loger dans la lucarne du gardien local qui n'esquisse pas le moindre mouvement. 
Quelques minutes plus tard, Nico délivre une passe lobée en profondeur à Jérome qui la dévie juste ce qu'il faut pour prendre le gardien à contre-pied. 2-2 on se dit la victoire est à portée.
Malheureusement, l'arbitre va couper la belle dynamique quelques instants plus tard en accordant un pénalty aux locaux estimant un coup volontaire de Nico dans la surface de Nico sur le meneur local, alors que celui-ci lui rentre dedans en se retournant. Le libéron weyersheimois exécute la sentence en force non sans que Fab parti du bon côté ne touche la balle. 
Mais l'avantage sera de courte durée car 5 minutes plus c'est les verts qui bénéficient d'un pénalty quant à lui incontestable pour une faute sur Jérome. Romain convertit sans trembler en croisant sa frappe dans le petit. 
Mais alors que l'on se dirige vers un nul mérité les locaux vont marquer le dernier but à 5 minutes du terme en contre sur un corner pour les verts que Schum part tirer. La balle est dégagée et l'attaquant pourtant seul contre 2 verts vient les fixer et placer une frappe au ras du poteau imparrable.
4-3 score final dans un match qui laissera une nouvelle fois des regrets tant les verts auront fait plus que jeu égal avec un prétendant à la montée.

Néanmoins, le lendemain grâce à la victoire de Eckbolsheim à Willgottheim, le maintien est assuré et les 2 derniers match pourront être joués plus libéré en essayant de tout de même finir sur un bonne note cette saison.

21 Mai 2017 : Championnat :
Oberhausbergen 3 - FCMK 2

Effectif : P. WEBER / C. LUMANN – G. LUMANN - G. SEVERIN - T. BOSCA / N. FRIEDERICH - L. HERMAN - A. SAULA / J. HENNEFARTH - C. SCHUMACHER -  R. CAUMARTIN // P. DOGLIANI - H. ALBECKER - C. DECK

C'est sous un beau soleil printanier que l'équipe 2 affronte pour son antépénultième match l'équipe de Oberhausbergen, déjà assurée de grimper d'un étage en fin de saison et qui cherche encore à accrocher le titre. Pour cela, les locaux doivent battre une équipe de Marlenheim revancharde de sa triste défaite du dimanche passé face au Neuhof.
Côté Verts, l'effectif est encore une fois considérablement chamboulé. Le trio d'attaque reste le même, mais pour les autres lignes, il y a de la rumba dans l'air. Les frangins Lumi occupent les côtés de la défense, l'axe étant pris par un Guigui de retour et par Thomas. La doublette Supinet est également de retour au milieu de terrain. Sur le banc, une fois n'est pas coutume, on trouve un défenseur, un milieu et un attaquant.
L'équipe locale semble athlétique et les joueurs affichent pour la plupart un profil grand et costaud ce qui promet une opposition physique. Dans les faits, les joueurs du FCO auront la maitrise du ballon et alterneront jeu placé et longs ballons à destination de leurs grands attaquants. Cet avantage dans la possession se révèlera néanmoins plutôt stérile car les réelles occasions seront rares et Patrick passera un premier acte plutôt tranquille dans les buts.
Le match d'Alex Saula ne durera que 10 minutes, le temps pour lui de se créer une magnifique occasion sur un bon service long de Cédric, son contrôle orienté dans la surface est parfait, de même que sa frappe, brillament détournée d'une manchette par le cerbère local. Las, sa cheville fragile va tourner quelques minutes plus tard et le barbu tunisien cède rapidement sa place à Cedess.
C'est ce dernier qui va être à l'origine de l'ouverture du score. Suite à une faute obtenue par Nico F. à 25m légèrement à droite des buts, Cedess frappe directement au but avec un rebond devant le gardien qui ne peut se saisir du ballon correctement. Après un cafouillage dans les 6m, c'est Rodrigue qui vient pousser la balle au fond des filets pour le 0-1 en faveur de Marlenheim.
Les Verts vont gérer cet avantage sans se procurer énormément d'autres occasions et vont surtout s'échiner à bien défendre, bien aidés en cela par un Guigui impérial comme à ses plus belles heures. Les locaux dominent, jouent plutôt durs, tiennent le ballon, mais sans avoir de vraies opportunités franches. La pause est atteinte sur ce score de 0-1 et les Verts s'attendent à souffrir dans la 2e mi-temps.
Sanglier fera son entrée à la place de Loom à l'heure de jeu et le reste du match se déroulera peu ou prou comme la première mi-temps avec des locaux monopolisant le ballon. La fatigue gagne les organismes Verts qui ne tiennent plus du tout le ballon et on pense alors qu'ils peuvent craquer et encaisser l'égalisation à tout moment.
A un quart d'heure du terme, c'est le tournant du match. Sur une balle haute dans la surface, Lumi contrôle de la poitrine, le ballon lui roule sur le bras et l'arbitre siffle instantanément penalty pour Ober. C'est le capitaine local qui se charge de la sentence. Sa frappe croisée du gauche, peut-être un peu molle, est parfaitement repoussée par Patrick et la seconde balle est dégagée en corner par la défense vigilante. Ober continue ses tentatives pour égaliser, le match se durcit un peu, la dernière occasion sera pour les Verts avec Cedess en bonne position dans la surface mais qui ne trouvera pas l'opportunité de frapper. Les Verts tiennent leur exploit face à l'un des cadors du groupe qui dit adieu à ses ambitions de champion mais qui évoluera bien évidemment en D1B la saison prochaine !
Il faudra être aussi solide le week-end prochain face à Reichstett, champion du groupe et qui a remporté quasiment tous ses matchs à ce jour. La 3e place est toujours possible !

14 Mai 2017 : Championnat :
FCMK - NIEDERHAUSBERGEN

Effectif : F. Reysz / M.Joachim –  D. Schumacher (c) – F.Roth – T.Bosca / N.Roth – G.Séverin – M.Closset / R.Hellbrunn – J.Duba – L.Fischer // K.Gasser – L.Henriet – E.Eckstein

Une semaine après sa belle victoire à Marmoutier, les verts reçoivent Niederhausbergen qui les précèdent de 1 point au classement : une victoire conjuguée à une défaite de Wilgo et le maintien serait mathématiquement assuré.

Pour l'occasion au jeu des mutations, Nowdge cède sa place dans le groupe à Thomas. Du coup, il prend place en arrière gauche et Mathieu Closset remonte en milieu de terrain.
Mais le match ne va pas se passer comme prévu pour les locaux qui vont complètement passer à côté de leur 1ère mi-temps par excès de confiance ou crispassion de l'enjeu. En effet, lors de 20 premières minutes avec un peu de réalisme et sans un très grand Fab dans les buts le score aurait pu être de 4-0 pour les visiteurs. Ceux-ci vont manquer pas moins de 4 face à face et vont finalement ouvrir le score sur l'un d'eux ou le joueur en s'emmélant complètement les pinceaux effectue un crochet sur Fab et marque dans le but vide. 
Les marilingiens vont dès lors enfin se réveiller un peu même dans l'engagement même si le déchet technique va rester impressionant entre passes et contrôles râtés. Néanmoins, ils vont réussir à égaliser à quelques minutes de la pause sur un débordement de Jérôme qui centre à ras-de-terre au 2ème poteau pour Romain qui ajuste de l'intérieur du gauche dans le but vide. Un vrai miracle de rentrer à la pause sur ce score de parité.

La 2ème mi-temps va être de meilleur facture et les visiteurs n'auront plus beaucoup d'occassions et vont se retouver à 10 après l'heure de jeu de par la bêtise inqualifiable d'un de leur attaquant qui se fait expulser pour propos injurieux envers l'arbitre et va même jusqu'à le prendre au cou avant d'être écarté.
Dans les 10 dernières minutes les locaux vont alors avoir l'occasion d'arracher la victoire : mais ni Edouard, ni Lucas et ni Loïc ce vont réussir à remporter leur face-à-face avec le gardien adverse.
Malgré ce nul le maintien se rapproche un peu grâce à la défaite de Wilgo qui les mets à 7 points à 3 matchs du terme.

14 Mai 2017 : Championnat :
FCMK 2 - CS Neuhof 4

Effectif : P. WEBER / P. DOGLIANI – G. LUMANN - K. GASSER - Q. WEBER / C. DECK - L. HERMAN - M. SALOMON / J. HENNEFARTH - C. SCHUMACHER - R. CAUMARTIN // C. LUMANN - S. BURGER

Sur la lancée de leur belle victoire à Lampertheim qui leur permettait de raccrocher le wagon des équipes de tête, les Verts de l'équipe 2 du coach Schum accueillait l'équipe 4 du Neuhof, qu'ils avaient battu au match aller au terme d'un beau match solide et combattif. Il reste à ce stade 4 matchs au FCMK2 pour tenter d'accrocher une 3e place encore largement à leur portée. Il faudra pour cela rééditer la performance du match aller face à une équipe joueuse et tenace.
L'équipe est malheureusement considérablement remaniée pour ce match, avec notamment un milieu de terrain qui change du tout au tout : Nico F, Alex S et Loops sont remplacés par Cedess, Micka Salomon et Lolo qui profite de la non-venue de Nowdge pour débuter le match. Notons également le retour de Kévin Gasser en défense centrale aux côtés de Lumi. Beaucoup de défenseurs présents ce jour, Schlappy et Grand Loom débutent donc sur le banc. En l'absence de dirigeant acceptant de prendre le sifflet, c'est Schum qui s'y colle, ce qui prive l'équipe de coaching.
Ce sont les Verts qui vont ouvrir le score sur un but du nouvel avant-centre Cyrille qui reprend un centre de Rodrigue. C'est déjà son 4e but personnel. Les Verts vont continuer à pousser et se procurer plusieurs occasions très franches mais les attaquants rivaliseront de maladresse, et ceci tout au long du match. Du côté des visiteurs, le bagage technique est là, les attaquants ont plutôt des physiques de rugbymen mais ont tout de même du ballon et peuvent se montrer dangereux à tout moment. Ils vont parvenir à égaliser juste avant la mi-temps sur une très longue balle qui passe par-dessus toute la défense qui croit au hors-jeu. L'avant-centre rentre dans la surface et trompe Patrick d'une frappe croisée.
Enervé, Schum jette son sifflet à la pause mais calmé, reviendra finir le boulot. Le coaching est temporairement assuré par Nico Friederich venu assister au match en spectateur pour cause de cheville douloureuse. Ses choix vont se révéler payants... pour l'adversaire ! Schlappy fait son entrée au poste de latéral droit, et alors que les Verts vont continuer à se procurer beaucoup d'occasions non concrétisées, les Strasbourgeois vont obtenir un penalty suite à une faute de Patrick dans la surface, sorti dans les pieds d'un adversaire. Neuhof prend alors l'avantage et ne le lâchera plus. Grand Loom fait alors également son entrée à la place d'un Lolo crâmé et s'installe en stoppeur tandis que Lumi passe en 6.
Les visiteurs vont alors faire le break sur une frappe déviée qui lobe Patrick, alors que Cédric n'a pas encore touché le ballon. 2 buts encaissés coup sur coup suite à des changements en défense qui ont probablement perturbé l'organisation des Verts qui subissaient certes mais sans rompre.
Le festival des vendanges va continuer avec notamment Jérémy qui trouvera la transversale mais ratera également l'immanquable dans les 6m après avoir réceptionné un excellent centre. Son contrôle à la Javanaise puis sa reprise de volée dans le champ d'à côté doivent encore faire rire les défenseurs du Neuhof à ce jour.
Les défenseurs Verts craqueront une dernière fois sur une grosse mésentente entre les frères Lumi sur une balle à priori anodine au mileu de terrain. Le jeune Lumi, ayant à nouveau reculé d'un cran, peut récupérer la chique tranquillement sur une attaque visiteuse mais le vieux Lumi, pourtant averti d'un "J'ai !" plutôt explicite,  lui enlève du pied et en profite pour rater sa relance et lancer parfaitement en profondeur l'avant-centre visiteur. Ce dernier fait parler sa pointe de vitesse, se présente devant Patrick et conclue d'un subtil lob pour le score final de 1-4. Entrée compliquée pour le vétéran de la fratrie qui n'aura pas réussi grand chose de bon pendant sa demi-heure de présence sur le terrain.
Gifle sévère pour le FCMK2 face à un adversaire capable du pire comme du meilleur mais qui aura été bien aidé par la maladresse des attaquants locaux, la fébrilité des défenseurs et le manque global d'organisation de l'équipe, sans doute imputable pour partie aux nombreuses modifications de l'effectif d'un dimanche à l'autre.

7 Mai 2017 : Championnat :
MARMOUTIER - FCMK

Effectif : F. Reysz / M.Joachim –  D. Schumacher (c) – F.Roth – M.Closset / N.Roth – G.Séverin – R.Hellbrunn – L.Fischer / N.Malonga – J.Duba  // K.Gasser – M.Salomon – E.Eckstein

Match de la peur ce dimanche à Marmoutier entre 2 équipes qui luttent pour leur maintien. La pression est néanmoins davantage sur les locaux qui doivent impérativement l'emporter pour avoir encore une chance de rester au même niveau la saison prochaine.
Pour l'occasion, les verts enregistre le retour de Guigui absent pour raisons personnelles depuis la journée inaugurale du championnat : il prend numériquement la place de Jo au milieu de terrain à nouveau en délicatesse avec sa cuisse. Retour également de Loic sur le côté droit remis de sa blessure. Pour le reste c'est l'équipe classique de ces dernières semaines organisée en 4-4-2.
 
Et d'entrée les visiteurs prennent le match à leur compte et arrive à mettre le pied sur le ballon. Les 1ères occasions significatives arrivent plutôt sur coup de pieds arrêtés avec 2 tentatives de Guigui de la tête sur corner qui se dérobent du cadre et un coup -franc de Nico des 25m qui arrive trop au centre du but pour inquiéter le gardien. Dans le jeu on notera surtout le manque de précision des verts : les frappes de Jérôme, Matthieu et Romain notamment n'étant pas cadrées. De leur côté les joueurs de Marmoutier se montrent dangereux à l'une ou l'autre occasion sur des coup francs magnifiquement bottés de loin dans le surface qui inquiètent à 2 occasions un Fabrice vigilant. La mi-temps est en tout cas sifflée sur un score nul et vierge.
 
La physionomie de la 2ème mi-temps va être la même que la 1ère avec des verts qui tentent de construire mais se montrent trop brouillons dans la finition. Il va falloir un coup de pouce du malheureux gardien local pour l'ouverture du score : sur un ballon anodin en profondeur et alors qu'il a tout le temps de s'en saisir, il va laisser échapper la balle devant lui : Jérôme en vrai renard des surfaces en profite pour la récupérer et la placer au fond des filets malgré le retour désespéré de 2 défenseurs sur leur ligne. Dés lors les verts vont se procurer plusieurs occasions de faire le break : une frappe de Jérôme au 6m va être miraculeusement détournée par un défenseur. Edouard lancé en profondeur par Nico ajuste une frappe au 1er poteau sauvée au prix d'une très belle parade par le gardien. Mais alors que le 2ème but n'est toujours pas mis à 10 minutes du terme, les marilingiens vont se faire cueillir à froid : sur un éniéme longue balle balancé dans la surface la balle est mal repoussée et le petit numéro 8 de Marmoutier se retrouve tout seul au point de pénalty pour ajuster sa tête dans le petit filet et égaliser. Galvanisé par cette égalisation miraculeuse les joueurs de Marmoutier vont se ruer vers l'avant, jouant à 4 devant et balançant de longues balles. Ils vont d'ailleurs se procurer une énorme occasion : Fab sortie aux fraises en dehors de sa surface va essayer son gri-gri habituel le long de la ligne de touche et se faire subtiliser le ballon. Sur le centre devant le but au prix d'une suberbe course, Flo va réussir à devancer l'attaquant et sauver les siens.
Mais sur l'ultime action du match, les bleus vont se faire cueillir en contre : Loïc réceptionnant une longue passe dans le rond central, il voit l'appel de Max sur sa droite et lui met en profondeur à une touche après un contrôle de la poitrine. Légèrement excentré Max rentre dans la surface et croise parfaitement sa frappe dans le petit filet et donne la victoire aux verts en rattrapant son erreur de marquage sur l'égalisation. L'arbitre laissera juste encore l'engagement avant de siffler la fin de la rencontre.
 
Quel dénouement dans ce match ou les verts aurait du faire la différence beaucoup plus tôt. Grâce à ce succès ils font un pas de géant vers le maintien et condamne sans doute définitivement Marmoutier à jouer à l'échelon inférieur la saison prochaine.
Une victoire la semaine prochaine contre Niederhausbergen pourrait mathématiquement assurer le maintien aux verts qui sur les valeurs montrées ces dernières semaines le méritent largement.

7 Mai 2017 : Championnat :
LAMPERTHEIM 3 - FCMK 2

Effectif : P. Weber / P.Dogliani – Q. Weber - G. Lumann - T. Bosca / N. Friederich - R. Lopez - A. Saula / J.Hennefarth - C.Schumacher -  R.Caumartin // S.Burger - H.Albecker
 
Apres plusieurs semaines de repos, et un match amical sans réelle opposition, l’état de forme de l’équipe 2 soulevait quelques interrogations pour ce déplacement sur le terrain du 3eme, Lampertheim, qui s’annonçait compliqué. L’effectif est modifié en profondeur par rapport au dit match amical avec les renforts au milieu D’Alex le tennisman-vacancier et de Nico le boxeur-joggeur. L’équipe entre bien dans le match. La défense est solide et bien épaulée par un duo Nico-Loops au milieu qui récupère énormément de ballon. Offensivement, Alex fait souvent la différence tandis que Rodrigue et Jeremy tente de faire parler leur vitesse dans les couloirs. C’est Cyrille, une nouvelle fois placé en avant-centre qui va ouvrir le score dans le premier quart d’heure.
Sur l’action suivante, le milieu défensif adverse dézone et est trouvé seul en profondeur légèrement sur son aile gauche. Il entre dans la surface et sa frappe croisée trompe Patrick qui ne peut rien faire.
Alors que l’entame de match était prometteuse, le jeu va devenir brouillon et le reste de la mi-temps va se dérouler sur un faux rythme. Rarement en danger, les verts vont cependant avoir beaucoup de mal à développer leurs actions jusqu’au bout, à cause de trop nombreuses approximations dans les passes.
Les efforts seront tout de même récompensés avant la mi-temps. Suite à une première offensive dégagée loin par l’équipe adverse, Patrick relance court sur Pierre. Ce dernier pressé par deux adverse trouve intelligemment Alex dans le couloir droit. Ce dernier ne se fait pas prier et déborde tout la défense pour délivrer un centre parfait pour Jeremy idéalement démarqué au 2eme poteau. Du plat du pied, il envoie le ballon sous la barre, ne laissant pas la moindre chance au gardien adverse.
 
La 2eme mi-temps démarre sur les mêmes bases et Marlenheim va enfoncer le clou. Alex récupère un ballon dans la surface, protège son ballon dos au but avant de se retourner et de déclencher une drôle de frappe en pivot qui vient mourir lentement dans le petit filet. 1-3.
Alors que le match semblait plié, un évènement va venir chambouler la domination des visiteurs.
Suite à une échauffourée et à un échange de quelques crochets, 1 joueur de chaque équipe va être exclu 10 minutes. Désorganisés, les joueurs de Schum ne vont plus réussir à garder le ballon et vont subir la domination des locaux. Sur une balle longue pourtant anodine, Patrick sort de son but, mais un peu court, il fauche l’attaquant adverse venu récupérer le ballon. Le penalty qui s’en suit est transformé.
Les verts vont avoir l’occasion de tuer le match, par Alex dans un premier temps, seul au point de penalty, sa frappe trop molle est captée sans souci par le gardien. Par le duo Rodrigue- Jeremy ensuite,  parti en contre. Le premier cité sert le second devant le but vide, qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets. Il est injustement signalé hors-jeu par l’arbitre local qui avait remplacé l’arbitre officiel blessé en cours de match.
Heureusement plus rien de sera inscrit malgré une dernière opportunité pour les locaux.
Une belle victoire et une bonne opération pour la 2 qui s’accroche aux équipes de haut de tableau.

23 AVRIL 2017 : Championnat :
PFETTISHEIM - FCMK

Effectif : F. Reysz / M.Joachim –  D. Schumacher (c) – F.Roth – M.Closset / N. Roth – J. Nivoix – R.Hellbrunn – E. Eckstein / N. Malonga – J.Duba  // E. Gul – P.Dogliani

15 jours après l'exploit contre le leader Reichstett, les verts remettent le couvert ce dimanche contre l'équipe en forme du championnat sur la phase retour à savoir Pfettisheim qui reste sur un série de 5 victoires consécutives  faces à des équipes de têtes.
Pour l'occasion, une fois n'est pas coutume le onze de départ est inchangé et seul Erkin vient remplacer Kevin sur le banc.
Et les verts vont débuter de la manière le match en cueillant à froid les locaux dès la 5ème minutes ; Nico intercepte une balle au milieu de terrain et lance instantanément Jérôme en profondeur. Le rebond trompe le libéro adversaire et Jérôme part ajuster de l'intérieur du pied le gardien pour le 1-0.
Malheureusement cette avantage sera de courte durée car 5 minutes plus tard à peine sur un coup-franc lointain boté dans les 16 mètres, les verts n'arrive à dégager le ballon de la tête et un joueur de Pfettisheim vient devancer la sortie de Fabrice pour l'égalisation .
Dès lors, les locaux vont continuer de pousser en lançant de long ballon sur leurs remuants attaquants et peu avant la demi-heure de jeu vont trouver l'ouverture par leur ailier qui lancé en profondeur va ajuster en 1 contre 1 Fabrice qui ne peut rien faire.
Le match devient un peu tendu en grande partie à cause d'un arbitre un peu dépassé par les événements et qui visibliment avait un peu choisi son camp sur quelques décisions litigieuses. D'ailleurs, l'une d'entre elle va coûter chère aux visiteurs : sur un balle en profondeur un attaquant de Pfettisheim entrain de se replacer et donc hors jeu va hériter du ballon et filer au but sans que l'arbitre ne bronche, et sans va tromper Fabrice pour le 3-1, score à la mi-temps.
La 2ème mi-temps va être beaucoup plus hâché et les occasions assez rares de part et d'autres, Pfettisheim se contantant de gérer son avance en ralentissant le jeu et en tentant des contres ce qui est de bonnes guerre même si ce n'est pas très spectaculaire.
On notera une frappe des locaux dévié par Flo et que Fabrice parvient tout juste à sauver. Et pour les verts sur un centre en retrait de Nowdge une frappe de Erkin qui est déviée par un défenseur alors qu'elle semblait prendre la direction du but.
Le principal spectacle de cette 2ème mi-temps viendra des spectateurs de Pfettisheim que l'on qualifira "d'idiots" pour rester poli de part leur comportements mélant insultes et chambrages mal placés. Un grand coup de chapeau au président de Pfettisheim qui viendra s'excuser à la fin du match de leur comportement.
Au final la défaite est mérité tant les verts n'auront pas réussi à mettre les ingrédients comme il y a 15 jours face au leader. Le mérite en revient également à Pfettisheim qui à ce rythme ne sera sans doute pas très de l'accession en fin de saison.
L'important arrive maintenant pour les verts pour sauver leur place en D1 avec le déplacement à Marmoutier et la réception de Niederhausbergen après le week-end du 1er mai où il n'y a pas de match.
 

9 AVRIL 2017 : Championnat :
FCMK - REICHSTETT

Effectif : F. Reysz / M.Joachim –  D. Schumacher (c) – F.Roth – M.Closset / N. Roth – J. Nivoix – R.Hellbrunn – E. Eckstein / N. Malonga – J.Duba  // K. Gasser – P.Dogliani

Réception du leader incontesté depuis le début du championnat pour l'équipe fanion, qui a toutefois un peu plus de mal depuis la reprise.
Pour l'occasion le coach Duba effectue quelques changements d'hommes et de tactique, avec un positionnement en 4-4-2 et le retour de Schum en libéro permettant à Max de retrouver son poste d'arrière droit. Mathieu recule également en arrière gauche. Au milieu on retrouve Nico et Jo à la récupération aidés de Edouard et Romain sur les côtés. Enfin en pointe, afin de disposer de solides points d'appuis sur le jeu aériens notamment on retouve Nowdge et Jérôme.
Et pour une fois, les verts vont de suite rentrer dans le match et perturber les visiteurs qui ne vont dès lors par réussier à poser leur jeu. Toute l'équipe se met au diaposon pour presser haut et être présent au marquage et empêcher notamment les frappes de loins qui avaient coutées chères au match aller.
Lors de cette 1ère mi-temps ce sont les verts qui vont se montrés les plus dangereux avec quelques frappes lointaines et surtout quelques incursions interressantes ou seul le dernier geste va faire défaut pour ouvrir le score. La seule réelle occasion des visiteurs aura lieu à la demie heure de jeu avec une balle sauvée sur la ligne par les locaux. Mais au retour des vestiaires on se dit que l'exploit est possible pour les verts.
Le match va se décanter en 2ème mi-temps avec à l'heure de jeu l'ouverture du score par Romain qui, parfaitement lancé en profondeur par Nico, s'en va ajusté le gardien adverse du pied gauche. Quelques instants plus tard c'est Edouard qui part en profondeur et qui au moment de décaler pour Jérôme se fait sécher dans la surface : tout le monde voit la faute sauf l'arbitre qui fait signe de continuer. Et malheureusement quelques minutes plus tard sur un corner Reichstett, suite à un ballon caffouillés, un joueurs récupère la balle en frappant au préalable le poignet de Fabrice et la pousse au fond. Encore une fois l'arbitre n'a rien vu et en plus octroie 10 minutes d'expulsion à Jérôme pour contestation. Dès lors les verts vont tenir à 10 contre 11 sous les tentatives des visiteurs sans céder. Ils vont être récompensés quelques minutes plus tard : à nouveau à 11, Nico joue rapidement en profondeur un coup-franc au milieu de terrain  pour Romain qui centre en retrait pour Jérôme qui après un contrôle met la balle hors de porté du gardien. Il reste alors 10 minutes à tenir, que les verts vont parfaitement gérés sans concédés de situations dangereuses. 
Enfin un match référence en 2017 ou tous les ingrédrients ont été mis pour gagner : engagement, solidarité, efficacité.
Espérons les verts lancés pour la fin de saison et que celà n'est pas juste un simple feu de paille.

09 avril 2017 : Championnat :
bischheim 3 - FCMK 2

Effectif : L. HERMAN / C. LUMANN - C. SCHUMACHER - N. FRIEDERICH - M. SALOMON / R. LOPEZ - A. RACHON - N. PISTORIUS / J. HENNEFARTH - E. GUL - H. ALBECKER / R. CAUMARTIN - T. BOSCA

Sur la lancée de leur succès à Hoenheim, les Verts de l'équipe réserve du FCMK se déplaçaient cette fois au Mars Bischheim pour y affronter l'équipe 3 sur terrain synthétique.
Quelques changements à noter dans l'effectif : en l'absence de Patrick, gardien titulaire de la 1, c'est Fab qui quitte ses partenaires habituels pour garder les cages de l'équipe à Pascal. Cedess est en délicatesse avec son corps, c'est donc Mini-Schum qui repasse stoppeur et Micka Salomon, descendant de la 1, qui se retrouve arrière gauche. Au milieu c'est du classique et en attaque, Erkin et Hugues sont titulaires en compagnie du cigogneau, alors que Rodrigue est encore en retard et débute donc sur le banc. Notons également le retour de Thomas. Ah, j'ai failli oublier : Alex S. est encore en vacances (oui oui !). Considérant son emploi du temps chargé, pas sûr de le revoir sur un terrain cette saison, au grand dam des fans du FCMK qui déplorent l'absence de ses célèbres petits ponts.
Les Verts vont entamer le match tambour battant et vont ouvrir le score sur l'une de leurs premières incursions. Sur un corner tiré depuis la gauche par Arnaud Rachon, Pisto est présent au second poteau et place une belle tête pour le 0-1.
Les locaux vont tout de même monopoliser un peu le ballon pendant le reste du premier acte mais sans parvenir à se créer de réelles occasions, la défense visiteuse veillant au grain. Le groupe commence à montrer de beaux automatismes avec de belles phases collectives, des sorties de balles propres, sous l'impulsion notamment de son milieu de terrain. Jérémy réalise une prestation intéressante sur le côté gauche de l'attaque, à base de jeu simple en contrôle/remise/débordement. Il parvient à obtenir quelques corners ou à envoyer quelques centres, sans parvenir à les transformer en de véritables occasions.
Globalement dominateur aux points, les Verts n'atteignent finalement la pause qu'avec un but d'avance, potentiellement insuffisant face à une équipe locale capable de surprendre sur un coup de pied arrêté ou un fait de jeu.
Heureusement, le 2e acte sera d'un tout autre accabit, grâce notamment aux changements tactiques opérés à la pause par Schum. Pour forcer la décision en attaque, Mini-Schum passe avant-centre. Thomas fait son entrée en défense centrale aux côtés de Nico F., pas ravi de passer stoppeur. Enfin, Rodrigue récupère son aile droite et sa vitesse va faire des merveilles, ses débordements causant des cauchemars au latéral adverse.
C'est l'inattendu Cyrille qui va plier le match en 5mn en inscrivant un beau doublé dès l'entame de la 2e mi-temps, servi coup sur coup par Rodrigue et Pisto après de belles séquences collectives. 0-3 puis bientôt 0-4 avec un but du remuant Rodrigue qui confirme sa bonne forme du moment.
Le match est alors plié et les Verts vont se relâcher légèrement en défense, sufisamment pour permettre au n°14, rentré à la mi-temps et peut-être joueur habituel de la 2, de réduire le score après avoir enrhumé les défenseurs Verts et avoir provoqué un petit cafouillage dans les 6m. Pas assez toutefois pour doucher les ardeurs des Marilégiens qui vont continuer leur pression offensive avec un Pisto encore une fois omniprésent dans l'animation et la finition.
La connexion tennistique fonctionne bien : sur un corner tiré cette fois de la droite par Arnaud Rachon, Pisto s'impose au premier poteau et catapulte une superbe tête dans les filets du gardien du Mars qui s'incline pour la 5e fois. Arnaud au centre, Pisto à la conclusion, la formule est connue et fait un bien fou aux Verts. L'absence prévue de ces 2 là pour les grosses échéances à venir du mois de mai risque de porter préjudice à l'équipe tant leur entente et leur influence sur le jeu sont grandes.
Les locaux vont boire le calice jusqu'à la lie puisque sur une nouvelle action initiée côté droit, on retrouve cette fois Pisto au centre et Hugues à la conclusion d'une belle tête à nouveau au premier poteau. 2 buts et 2 passes décisives pour Pisto, auteur d'un match plein et enthousiaste. Les locaux ont abdiqué depuis longtemps et leur plus belle occasion sera sur un coup-franc direct bien repoussé par Lolo, en dehors de cela, pas grand chose à se mettre sous la dent.
1-6 score final, lourd pour les locaux mais mérité pour les Verts qui auront été sérieux et réalistes face à cet adversaire condamné à jouer les dernières places.
Place à une mini-trève de près d'un mois, qui verra peut-être le retour de certains joueurs mais aussi probablement l'absence de certains autres. Les prochains matchs offriront aux Verts des adversaires d'un autre calibre puisqu'il faudra encore affronter entre autres Oberhausbergen et Reichstett qui trustent les premières places du classement. Il est temps maintenant de recharger les batteries pour espérer offrir une belle résistance aux cadors du groupe.

2 AVRIL 2017 : Championnat :
ECKWERSHEIM - FCMK

Effectif : P. Weber / M. Salomon – M.Joachim – F.Roth – P.Dogliani / N. Roth (c) – M.Closset – J.Duba / R.Hellbrunn – E. Eckstein – L.Fischer  // N. Malonga –  D. Schumacher
 
Déplacement compliqué chez un sérieux prétédant à la montée en ce beau dimanche de printemps. 
Et malheureusement pour les verts il ne fallait pas arriver en retard car on assiste à l'un des buts les plus rapides de l'histoire sans doute : sur l'engagement joué par les locaux et suite à 2 passes au milieu la balle va être mise en profondeur et transperser le milieu et la défense des  visiteurs , le 7 adverses s'en allant tranquillement ajuster Patrick. Et les déboirs vont continuer sur un coup-franc à l'angle de la surface quelques minutes plus tard, le joueur local va tirer directement : une balle qui semble facile à capter mais que Patrick va laisser filer sous son ventre. Pas encore 10 minutes de jeu et déjà 2-0, l'après -midi risque d'être longue, surtout que Loïc victime de douleurs derrière la cuisse va quitter ses coéquipiers dans la foulée, remplacé par Nowdge. Mais les débats s'équilibrent et les verts vont avoir l'occasion de recoler sur quelques occasions et notamment par Romain qui, lancé en profondeur par Nico crochète son défenseur et enroule une frappe du gauche qui passe à quelques centimètres seulement du cadre. Mais malheureusement, le 3-0 va venir achever la 1ère période : sur un mésentente entre Pierre et Jérôme, l'ailier local centre en retrait pour une frappe en pleine lucarne du numéro 10.
 
La 2ème mi-temps sera assez fade avec quelques occasions des 2 côtés et surtout 2 nouveaux buts pour Eckwersheim : le 1er sur une passe en retrait mal ajusté de Mathieu, l'ataquant va venir ajuster Patrick en 2 temps. Puis le 10 local à la lutte avec Pierre et Flo va réussir à placer une frappe imparable sous la barre. Sale dimanche pour les verts, une rapide remobilisation va être nécessaire avant de recevoir le leader Reichstett la semaine prochaine.

 

02 avril 2017 : Championnat :
HOENHEIM 3 - FCMK 2

Effectif : L. HERMAN / C. LUMANN - C. SCHUMACHER - C. DECK - N. FRIEDERICH / R. LOPEZ - A. RACHON - N. PISTORIUS / J. HENNEFARTH - F. REYSZ - H. ALBECKER / R. CAUMARTIN - E. GUL

Troisième match en 2017 pour l'équipe 2 du coach Schumacher qui se déplaçait sur le synthétique de Hoenheim, équipe de bas de tableau, sous une météo moins arrosée qu'annoncée initialement.
Peu de changements par rapport au match précédent : Lumi est sur le flanc, touché aux adducteurs et au genou. Alex S. s'économise en vue de ses prochaines vacances, pour le reste c'est du classique. Mini-Schum passe à gauche, Supinet recule en libéro et c'est Loops qui prend sa place en 6. Hugues commence titulaire en attendant l'arrivée un peu en retard de Rodrigue qui débute donc sur le banc en compagnie d'Erkin.

Les 10 premières minutes sont plutôt à l'avantage des locaux qui prennent le jeu en main, les Verts sont un peu timides et se signalent surtout par des passes ratées et un marquage un peu lâche. Sans conséquence sur le tableau d'affichage toutefois. Les Verts finissent par se réveiller et s'enhardir et vont se procurer une ribambelle d'occasions tout au long du premier acte. Chaque attaquant y va de son raté ou de son mauvais choix et l'ensemble de l'équipe ne peut que se prendre la tête à 2 mains devant l'invraisemblable série d'occasions non converties. A 0-0, les Verts restent à la merci d'un soubresaut des locaux mais vont tout de même finir par débloquer la situation en milieu de mi-temps. Fab lance idéalement Pisto dans la surface, ce dernier crochète le gardien qui l'accroche légèrement, l'arbitre n'hésite pas et désigne le point de penalty. C'est Fab qui se charge de le transformer en tirant fort plein axe pour le 0-1 qui soulage un peu tout le monde du côté du FCMK.
Les Verts s'efforcent de respecter les consignes comme lors des derniers matchs avec une sortie de balle propre et un jeu simple et direct. Les défenseurs ainsi que Lolo n'ont que peu de travail, les locaux usant surtout de longs ballons à destination de leur avant-centre, certes performant dans son contrôle et son jeu en pivot, mais ce qui ne débouche jamais réellement sur des occasions nettes. A noter le très gros choc entre Hugues parti en profondeur et le gardien local sorti à sa rencontre, chacun ne s'occupant que du ballon et pas de son adversaire. Plus de peu que de mal même si le portier de Hoenheim a pris quelques longues minutes pour se remettre de l'impact.
Le message assené pendant la pause est clair : tuer ce match le plus rapidement possible pour ne pas se mettre une pression inutile face à des adversaires finalement uniquement dangereux sur contres ou sur coup de pied arrêté.
La 2e mi-temps reprend comme la première s'était terminée avec de nombreuses occasions gâchées parfois on ne sait comment . Le milieu de terrain fait parler son expérience et organise tout ça proprement mais les attaquants ont parfois tendance à vouloir rentre dans le but avec la balle. Signalons un très gros raté de Fab qui avait pourtant éliminé l'ensemble de la défense avec ses crochets mais qui rate inexplicablement le cadre alors qu'il avait fait le plus dur sur ce service de Loom. Ce même Loom aura l'occasion de marquer l'un des buts de l'année de manière totalement involontaire lorsque son centre en première intention à 40m des buts se dirige finalement vers les cages. Le gardien est lobé mais la balle s'écrase sur la barre transversale !
Le break est enfin réalisé lorsque Pisto marque de la tête consécutivement à un corner joué en 2 temps par Arnaud Rachon.
On pense que le plus dur est fait mais les locaux n'abdiquent pas et vont même réussir à réduire le score sur une énorme mésentente des 3 quarts de la défense Verte. Sur un n-ième long dégagement, Mini-Schum, Cedess et Nico se regardent et laissent la balle rebondir 1x, 2x, 3x. L'attaquant s'en empare, fixe, et place une frappe sèche au premier poteau qui trompe Lolo, ce qui fait 1-2.
Les Verts continuent malgré tout leur travail de sape offensif et vont être récompensés d'un 3e but signé Rodrigue après un coup-franc direct manqué par Pisto. Rodrigue, bien placé dans les 6m, conclut de près sur le 2e ballon.
Les locaux vont alors totalement dégoupiller dans une fin de match digne d'un sketch. Le numéro 6 s'accroche avec Fab après une faute sur ce dernier qui se relève un peu énervé. Le joueur de Hoenheim est proche d'asséner un coup de tête au buteur du jour et l'arbitre l'expulse immédiatement. La tension monte d'un cran mais les Verts ne sont pas mêlés à ses coups de sang, puisque ce sont 2 joueurs de Hoenheim qui finissent par avoir des mots l'un envers l'autre, ce qui aurait entrainé l'expulsion de l'un d'entre eux pour grossiereté (et je pèse mes mots) sans l'intervention de l'entraineur local qui remplace l'excité du jour et le fair-play des Verts qui calment le jeu pour ne pas en rajouter. Plus grand chose à dire côté sportif, excepté une grosse occasion pour Jérémy qui réalise l'action parfaite (contrôle, remise, débordement mais dont les jambes de cigogne le trahisse à nouveau au moment de conclure) ; l'arbitre arrête le massacre et les Verts remportent ce match sans avoir été réellement inquiétés. Reste un gros problème de réalisme offensif qui fait peser une pression inutile sur les Verts alors que ce match aurait pû et dû être plié dès la mi-temps.
Nouveau match et nouveau déplacement dès dimanche prochain, pas très loin, chez le voisin Bischheim, encore une équipe de bas de classement. Il faudra être capable de se rendre le match plus facile.

26 Mars 2017 : Championnat :
FCMK - ECKBOLSHEIM 2

Effectif : P. Weber / P.Dogliani  – M.Joachim – F.Roth – K. Gasser / N. Roth (c) – J. Nivoix – J.Duba / M.Closset – R.Hellbrunn – L.Fischer  // E. Eckstein – M. Salomon – D. Schumacher

Match de  la peur ce dimanche contre le dernier au classement qui ne se trouvent qu'à 2 petits points des verts (qui vont évoluer en rouge pour l'occasion). Dernier qui se présente de plus renforcé par quelques habitués de l'équipe fanion évoluant en PE.

Pour l'occasion les verts doivent faire sans leur nouveau capitaine Alex G. victime d'une entorse aux cervicales lors du match précédent et à qui l'on souhaite de revenir rapidement sur le terrain. En lieu et place, le retour de Jo Nivoix disponible en ce week-end. Le retour également dans l'équipe de Kevin à l'arrière et de papy Schum sur le banc.

Le début de match est compliqué pour les locaux vite pris par le pressing des visiteurs notamment au milieu de terrain. Les coups de pied arrêtés s'enchainant autours de la cage de Patrick. C'est sur leur d'entres eux qu'Eckbo va ouvrir le score : la balle tombe dans les 6m sur le malheureux Nico  masqué par les joueurs devant lui et le gardien et qui ne peux empêcher de la dévier dans ses propres filets. Suite à ce coup du sort les marilégiens  vont un peu réagir et vont avoir 2 énormes occasions : la 1ère sur une balle récupérée à une trentaine de mètres par Loïc, celui-ci tente une frappe lobbée qui vient s'écraser sur la tranversale. Puis, sur un coup franc au 20m, bien décalé par Jérôme la frappe de Nico va s'écraser sur l'intérieur de la lucarne, retomber sur le gardien et ressortir. Et alors que l'on pense être sur la bonne voix les visiteurs vont doubler la mise sur une touche rapidement jouée, l'avant centre hérite de la balle à l'angle des 16m et met une demi-volée croisée qui va finir dans le petit filet malgré la déviation du bout des gants de Patrick.

Le retour au vestiaire est difficile et la coach va élever la voix pour remotiver ses joueurs. Et comme la semaine précédente les verts vont se réveiller en 2ème mi-temps en jouant plus haut et en exerçant davantage de pressing sur un adversaire qui va progressivement aussi baisser physiquement. L'espoir va venir d'un nouveau coup-franc de très loin tiré par Max dans la surface et qui va venir mourrir sous la barre trompant le jeune gardien adverse qui avait anticipé vers l'avant. C'est alors que les corners et coup-franc vont se succéder pour les locaux et sur l'un d'entre eux à 10 minutes du terme Romain va trouver l'ouverture en reprenant de demi-volée au point de pénalty une balle mal renvoyée  par la défense. Dès lors les verts vont essayer de forcer la décision mais en s'exposant à des contres ils vont être sauvés par 2 fois par Patrick sur sa ligne consécutivement à des centres en retrait.

Match nul qui n'arrange pas vraiment  une des 2 équipes au classement mais qui s'avèrent équitable tant chaque équipe aura eu sa mi-temps.

26 Mars 2017 : Championnat :
FCMK 2 - Niederhausbergen 2

Effectif : L. HERMAN / C. LUMANN - G. LUMANN - C. DECK - C. SCHUMACHER / N. FRIEDERICH - A. RACHON - N. PISTORIUS / E. GUL - F. REYSZ - R. CAUMARTIN / JF. FETIQUE - J. HENNEFARTH - R. LOPEZ

La phase des matchs retour débute ce dimanche avec la réception de Niederhausbergen, équipe que les Verts n'avaient pu affronter lors du match aller, faute de joueurs suffisamment nombreux. Il s'agit d'un adversaire à priori solide ayant réalisé une bonne phase aller. Le match se déroule à nouveau à Marlenheim dans d'excellentes conditions avec l'arbitre "local" Philippe au sifflet.
Peu de changements par rapport à l'effectif aligné la semaine dernière. Alex Saula est parti en vacances pour la 8e fois depuis le début de l'année, c'est donc son compère Nico F., lui même de retour de vacances, qui le remplace poste pour poste au milieu de terrain. Erkin fait son retour au poste d'avance-centre en remplacement de Jérémy propulsé sur le banc par son triplé. Loops fait également son retour en tant que 14e.
L'adversaire se révèle d'un tout autre calibre que Quatzenheim  et développe son jeu en contres, ce qui pose des problèmes aux joueurs locaux. Après un premier quart- d'heure où les Verts auront eu du mal à rentrer dans le match, les visiteurs ouvrent le score sur un corner joué court au premier poteau pour un attaquant qui devance Lumi pour tromper Lolo d'un petite frappe croisée.
Ce but aura le mérite de réveiller les Verts qui vont prendre le dessus dans l'impact et l'envie, vont subir beaucoup de fautes, mais ne seront pas spécialement aidés par un arbitrage quelque peu "pro-visiteur" lorsqu'un penalty qui semblait flagrant à tout le monde ne sera pas accordé à Nico Friederich pourtant balancé dans la surface de réparation. L'attaque se démène pour se créer des occasions mais rien n'est converti et la pause est atteinte sur ce 0-1 frustrant.
Les joueurs ne sont pas mécontents du contenu affiché dans le jeu, Schum l'est un peu plus et le fait savoir lors de la pause.
La deuxième mi-temps sera une copie conforme des 45 premières minutes avec des visiteurs procédant par contre et des locaux incapables de convertir une seule des nombreuses occasions qu'ils se procureront. Les coups de pieds arrêtés seront globalement mal exploités (corners tirés directement en sortie de buts ou sur le gardien, coup-francs mal bottés...). Les 2 Nico ont beau se démener comme des beaux diables au milieu de terrain, rien n'y fait. L'entrée de Loops n'aura pas l'apport escompté ; touché au genou, Lumi devra quitter ses partenaires et c'est Rodrigue qui prendra son poste d'arrière gauche, faisant par la même occasion perdre à l'attaque le bénéfice de sa pointe de vitesse. Et à force de se découvrir pour tenter de revenir au score, les Verts vont se faire punir par 2 contres assassins en fin de match qui donneront une ampleur bien sévère au score final.
Ultras réalistes la semaine passée, les Verts ne l'auront pas du tout été ce dimanche et concèdent une défaite 3-0 qui, sans être tout à fait illogique, se montre rageante car le contenu, hormis le dernier geste, n'est pas à jeter.

19 Mars 2017 : Championnat :
FCMK 2 - Quatzenheim 2

Effectif : L. HERMAN / C. LUMANN - G. LUMANN - C. DECK - C. SCHUMACHER / A. SAULA - A. RACHON - N. PISTORIUS / J. HENNEFARTH - F. REYSZ - R. CAUMARTIN / JF. FETIQUE - H. ALBECKER

La reprise du championnat pour Schum et ses ouailles se déroulait, une fois n'est pas coutume, sur le terrain d'honneur de Marlenheim et offrait comme adversaire aux Verts l'équipe de Quatzenheim pour ce qui constituait le dernier match aller.
La principale inconnue de ce match était l'état de forme des joueurs de l'équipe locale, aucun match amical n'ayant pu être disputé avant cette reprise, et la présence hebdomadaire à l'entrainement étant plutôt réduite pour une partie de l'effectif. Néanmoins, l'adversaire du jour se trouvait en bas de tableau et semblait donc tout à fait à la portée des Verts.
Ces Verts vont d'ailleurs réaliser une excellente première mi-temps, quasi parfaite, sous l'impulsion notamment d'un milieu de terrain expérimenté et joueur, grâce à qui de belles phases de jeu construites vont pouvoir se développer et ceci dès les relances depuis la base arrière. En ce sens, les consignes de Schum seront parfaitement respectées.
L'homme du match se révèlera être Jérémy, auteur d'un doublé pour son tout premier match de la saison avant de disparaitre des écrans radars, et qui se révèlera étonnament décisif sur ce match.
La première cartouche est allumée par Alex Saula qui est bien trouvée dans la profondeur plein axe. Seul face au but, il choisit de décaler Jérémy sur la droite plutôt que de conclure. La passe est un peu longue et Jérémy se retrouve légèrement excentré près de la ligne des 6m. Son crochet mettra le défenseur dans le vent, ce dernier n'a d'autre choix que de le faucher pour l'arrêter, l'arbitre siffle penalty de manière tout à fait logique. C'est Alex qui le transforme pour l'ouverture du score.
Le festival Jérémy va continuer jusqu'à la fin du premier acte avec rien de moins qu'un triplé pour lui ! Sur le premier but, il efface son vis-à-vis dans la surface avant d'enrouler sa frappe et de tromper le gardien. Sur le deuxième, il est un peu chanceux en bénéficiant d'une balle prolongée par un défenseur visiteur, ce qui lui permet de battre le portier de Quatzenheim, pris à contrepied. Enfin, il hérite d'un excellent centre prodigué par Rodrigue depuis la droite de l'attaque pour conclure de près et permettre aux Verts de mener 4-0 à la mi-temps ! Le score aurait même pu être plus lourd sans quelques ratés parmi lesquels un face à face perdu par Fab qui n'a pas su quoi faire du ballon une fois devant le gardien et qui tentera une pichenette complètement raté.
Le deuxième acte sera nettement moins bon, les Verts vont se mettre à reculer et à déjouer un peu, ce qui va bénéficier aux visiteurs dont les 2 remplaçants, très actifs sur le front de l'attaque, vont se mettre en évidence.
Concédant trop de fautes, les Verts vont encaisser un très beau coup-franc direct dès le retour des vestiaires.
Combatifs mais brouillons, les joueurs de Quatzenheim vont continuer à pousser mais ne seront jamais en mesure de revenir, la défense se révélant solide et Lolo n'ayant finalement que peu de travail dans les cages. Les Verts se créeront encore de nombreuses occasions mais seront bien maladroits dans le dernier geste. Le score ne bougera plus mais le score final de 4-1 contente les locaux dans ce match de reprise somme toute plutôt tranquille face à un adversaire vite dépassé physiquement.

18 Mars 2017 : Championnat :
PFULGRIESHEIM - FCMK

Effectif : P. Weber / M. Salomon – M.Joachim – F.Roth – P.Dogliani / N. Roth – A.Grzesiewski (c) – J.Duba / M.Closset – R.Hellbrunn – L.Fischer  // E. Eckstein – E. Gul

Pour ce match avancé au samedi soir, les verts se déplacent à Pfulgriesheim qui avait commencé le championnat tambours battant en écrasant tous ses adversaires en début de saison (notamment un 5-0 à Marlenheim) mais qui depuis la fin de la phase aller marque sérieusement le pas et se retrouve en milieu de tableau.
 
A cette occasion l'équipe retrouve au milieu Jérome et Nico de retours  de suspension et de maladie et Mickaël Salomon à la place de Pierre Closset blessé. Le match débute sur un faux rythme des 2 côtés, les locaux basant leur jeu sur de longue balle en avant essayant de profiter du vent favorable et des mauvaises conditions de jeu (éclairage très limite et pelouse de très mauvaise qualité). Et à ce jeu les verts se laissent endormir et vont encaisser 2 buts en mileu de mi-temps sur des frappes relachées par Patrick et que seuls les ataquants locaux ont suivis pour les pousser au fond. A noter, tout de même quelle timide incursions des visiteurs avec notamment une frappe de Romain de peu au dessus des buts.
 
En 2ème mi-temps les verts vont revenir transfigurés et enfin imposer leur jeu et leur rythme dans ce match avec notamment l'entrée de Edouard en pointe et le passage de Mathieu en arrière gauche. En 2 coups francs du milieu de terrain tirés dans la surface, Marlenheim va revenir au score tout d'abord par Jérôme que devance la sortie du gardien, puis sur un coup de billard entre un défenseur local et son gardien qui donne lieu à un CSC. Les verts vont même prendre l'avantage à un quart d'heure de la fin toujours par Jérôme qui se présente dans la surface, et reste debout plutôt que de chercher le pénalty sur une faute adverse (ce que l'on comprend, vu le peu d'efficacité dans cet exercice) pour ajuster le gardien de l'intérieur du pied. On se dit alors que les verts tiennent enfin un match et une victoire référence, mais le joie est de courte durée car à peine 5 minutes plus tard, Pfulgriesheim revient au score de la tête suite à un centre puissant dans les 6 métres coupé au 1er poteau. Et alors que l'on se dirige vers un bon match nul, la réussite va encore un fois fuire Marlenheim : alors qu'Edouard à la balle de match sur un corner avec une reprise de la tête au 1er poteau, les locaux vont crucifer leurs visiteur du jour sur un nouveau centre dans les 6 mètres dévié dans les buts de Patrick au 1er poteau on ne sait trop comment par Jérome et un joueur adverse. L'arbitre siffle la fin sur l'engagement qui suit. Cruel dénouement après une 2ème mi-temps abouti.
 
Il va falloir vite relever la tête car le week-end prochain se profile le match de la peur contre la nouvelle lanterne rouge Eckbolsheim 2 qui n'est que 2 points derrière au classement.
 

12 Mars 2017 : Championnat :
FCMK - ROMANSWILLER

Effectif : P. Weber / P. Closset – M.Joachim – F.Roth – K.Gasser / M. Closset – A.Grzesiewski (c) – R.Hellbrunn / R.Roos – E. Eckstein – L. Fischer  // F.Reysz P.Dogliani – D. Schumacher 
 
Match globalement équilibré, avec une mi-temps pour chaque équipe. Les verts démarrent fort et impose une forte pression sur l'équipe de Romanswiller. Les projections rapides et les combinaisons sur les ailes font mal à la défense des rouges. Ce bon début de match est récompensé par l'obtention d'un penalty, transformé par le capitaine Alex malgré un arbitre tatillon qui le fera retiré pour une raison encore inconnue à ce jour.

En deuxième période, les Romanwillerois feront parler leur puissance physique et acculeront les joueurs de Marlenheim sur leur but. Ils obtiendront rapidement l'égalisation sur un coup franc reprise de la tête. Les maréligeois obtiendront ensuite l'occasion de reprendre l'avantage après une faute sur Fabrice, mais Alex voit sa frappe arrêtée par le gardien. Romanswiller continuera à imposer le rythme de la deuxième période, et prendra l'avantage sur une copie conforme du premier but. La fin de match sera débridée, les joueurs verts pousseront, mais ne parviendront pas à revenir au score

5 Mars 2017 : Championnat :
FCMK - Willgottheim

Effectif : P. Weber / P. Closset – M.Joachim – F.Roth – P.Dogliani / N. Roth (c) – A.Grzesiewski – J.Duba / M.Closset – E. Eckstein – F.Reysz  // R.Roos – R.Hellbrunn – R.Caumartin

Match de reprise ce dimanche pour l'équipe 1 avec les retours au club du californien Alex G. et de J.Duba après son court périple dinsheimois.
Et il ne fallait pas être en retard car après à peine 1 minute de jeu, l'arbitre accorde aux verts un pénalty pour une faute du stoppeur adversaire sur Edouard consécutive à un coup franc tiré dans la surface. Malheureusement, Nico R. le frappe sur le poteau alors que le gardien était parti à contrepied.
Mais magré cet échec les locaux continuent de presser haut leur adversaire du jour, l'empêchant de relancer depuis l'arrière. Cette domination va en fait s'arrêter lorsque'à la 1/2 heure de jeu le stopeur de Willgottheim récolte un 2ème jaune pour une nouvelle faute sur Edouard laissant ces coéquipiers à 10.  Dès lors les visiteurs vont faire en sorte de ralentir et hâcher le jeu ; piège dans lequel vont tomber les locaux.
Pire, Willgottheim va ouvrir la marque sur sa 1ère vrai incursion : le capitaine reçoit le ballon à l'angle des 16 mètres dos au but, pivote vers le centre et adresse un centre tir qui va se loger en pleine lucarne sans que Patrick puisse esquisser le moindre geste.
A partir de là, le rythme de la rencontre va encore tomber d'un cran, même si avant la mi-temps Edouard va rater un face-à-face avec le gardien consecutivement à une passe en profondeur.

En début de seconde mi-temps les marilingiens essaye de reprendre le jeu à leur compte avec une frappe de loin de Nico R. détourné en corner par le gardien. 
Mais à l'heure de jeu, nouveau coup du sort avec le 2ème carton jaune pour Jérôme qui entraine une fin de rencontre à 10 contre 10.
Dès lors il n'y aura quasiment aucune occasion de part et d'autre malgré les entrées des 3 remplaçants côté local.
L'égalisation va intervenir de façon chanceuses alors que plus personne ne voyait comment elle pouvait arriver : sur un coup-franc au mileu de terrain de Max, bôté dans la surface, la balle va finir au fond des filets après avoir heurté le poteaux et que plusieurs joueurs soient passés au travers.
Les verts auraient même pu, dans les derniers instants, forcer la décision mais par 2 fois sur des centres dans la surface, Pierre C. et Renaud ne parviennent pas à suffisamment devier la balle pour la cadrer.
Reprise décevante pour l'équipe 1 face à un concurrent direct pour le maintien : il va sans doute falloir à nouveau se battre jusqu'au bout pour assurer le maintien cette année ! 
Rendez-vous la semaine prochaine pour le derby contre Romanswiller (match en retard de la phase aller).
 

 
 
 
 
 
 

Les prochaines échéances

Aucun événement